A San Diego, les seniors sont plus épanouis que leurs cadets

D’après un sondage récent mené dans la ville de San Diego, en Californie, les personnes âgées seraient beaucoup plus heureuses que leurs cadets ; en cause, une meilleure gestion du stress et des priorités.

bonheur rire seniors

Le bonheur, proportionnel au nombre des années ?

Le dicton « le bonheur vient à qui sait attendre » a un parfum de vérité ; d’après une étude facebook sur le thème du bonheur et du digital, 45 ans serait l’âge de l’émancipation ; une autre étude, menée par l’Office natio­nal des statis­tiques britan­niques, le situe à 65 ans.

Un phénomène désormais confirmé par un sondage mené dans la ville américaine de San Diego, qui a révélé que les seniors, de manière globale, se sentent beaucoup mieux que leurs voisins trentenaires et vingtenaires. Les résidents de 90 ans exprimaient ainsi que le plus haut degré de satisfaction, suggérant que le lien entre bonheur et nombre des années pourrait être directement proportionnel.

Le sondage s’est adressé à 1 500 résidents âgés de 21 à 99 ans ; ceux atteints de maladies graves ou de démence, ou résidant en maisons de retraite, n’ont pas été pris en compte ; il n’incluait également que les personnes disposant d’une ligne fixe, un élément susceptible d’influencer les résultats obtenus à une époque où de nombreuses personnes s’en remettent entièrement à leur téléphone portable.

La recette du bonheur : redéfinir ses priorités et mieux gérer le stress

lecture sérénité bonheur seniorsLaura Cartsensen, directrice du centre de longévité de Stanford, explique ainsi le phénomène : « Lorsque les gens se rapprochent de leur propre fin, ils mettent moins l’accent sur l’exploration et la découverte de nouveaux horizons, et cultivent davantage leurs relations personnelles, et se concentrent sur des activités pleines de sens. Lorsqu’on se concentre sur ces buts existentiels, la vie s’améliore, et on se sent mieux ; les émotions négatives deviennent moins fréquentes et plus anecdotiques. »

Au-delà de cette capacité à bien définir leurs priorités, les seniors semblent également mieux gérer le stress : dans le cadre d’une étude d’imagerie cérébrale, des chercheurs ont montré des images à connotations positives et négatives à deux groupes de participants, le premier composé de jeunes adultes âgés de 18 à 29 ans, le second de seniors âgé de 70 à 90 ans. Si les deux groupes ont réagi de la même manière à la photo d’un bébé souriant, l’image d’un accident de voiture a suscité des réactions beaucoup moins vives parmi les seniors.

La jeunesse est également associée à une envie de faire ses preuves, de démarrer une carrière ou une famille, autant de facteurs de stress ; les jeunes adultes sont ainsi plus nombreux à souffrir d’anxiété et de dépression. Pour reprendre les mots des auteurs de l’étude : « la ‘fontaine de jouvence’ est associée à des états psychologiques beaucoup plus critiques qu’à n’importe quelle autre période de l’âge adulte. »

Le vieillissement de la population, une chance à saisir ?

Si le bien-être est proportionnel à l’âge, le phénomène du vieillissement de la population devrait être perçu de manière très différente ; loin d’être un fardeau, Laura Cartsensen souligne qu’une « population en bonne santé mentale, émotionnellement stable, plus reconnaissante, et plus à même de pardonner, représente une ressource précieuse pour une société accablée par la guerre et les conflits. »

Source : latimes.com


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE