Bâtiments & Territoires Connectés : Résultats enquête SIMI 2015 sur le digital

En amont du nouveau rendez-vous professionnel Bâtiments & Territoires Connectés qui aura lieu les 16 et 17 juin 2016 au Palais des Congrès, le Groupe Moniteur révèle les résultats de son enquête réalisée auprès des visiteurs et exposants du SIMI 2015 ( Salon de l’Immobilier d’Entreprise), le grand rendez-vous de l’immobilier d’entreprise.

Cette enquête permet de faire le point sur leurs attentes quant à l’apport du numérique et les enjeux dans un marché en plein développement. Rappelons que ce marché en plein essor permet de répondre à certains enjeux soulevés par le vieillissement de la population, à savoir : comment sécuriser les lieux de vie et comment permettre aux seniors de vivre chez eux le plus longtemps possible (souhait exprimé par une majorité de Français) ? 

Infographie - impact digital - Groupe Moniteur (1)De l’Internet des objets à la ville durable

L’Internet des objets (IoT) devient une réalité. L’usager, quel que soit son âge, est au centre de tout. Le numérique devient ainsi un outil lui permettant de piloter son environnement via des plateformes de services. Et le bâtiment n’échappera pas à la règle quel que soit son usage.

Les impacts sur la construction des bâtiments et leur valorisation sont en effet très important. Aujourd’hui, on réfléchit de plus en plus à la conception de bâtiments modulaires et flexibles pouvant s’adapter en changeant plusieurs fois d’usages et en étant compatibles à une utilisation résidentielle, commerciale ou tertiaire.

Ainsi, dans les années à venir, la valeur ajoutée d’un bâtiment va progressivement migrer des produits et équipements qu’il propose vers les services qui lui sont associés. D’ailleurs, l’association entre équipements et services dans le domaine de l’habitat est déjà mise en place par de nombreux acteurs de la Silver économie.  Cela entraine une profonde modification des modèles économiques qui ne pourront se développer qu’avec des solutions transverses interopérables.

Attentes du marché : la réponse de Bâtiments & Territoires Connectés

Le rendez-vous Bâtiments & Territoires Connectés aura lieu les 16 et 17 juin prochains au Palais des Congrès, à Paris autour de 8 cycles de conférence et de rencontres professionnelles.

Pour engager sa mue, le secteur du bâtiment attend aujourd’hui du concret à travers des retours d’expériences mettant en avant notamment la flexibilité et la réactivité que pourrait apporter le digital, ainsi que plus généralement le gain en termes de business et d’attractivité.

C’est dans ce contexte que le nouveau rendez-vous professionnel du Groupe Moniteur fédère cette année investisseurs, constructeurs, acteurs du BIM, assistance à la maîtrise d’ouvrage, de l’industrie immobilière, de l’énergie, de l’IT, de la donnée et de la sécurité, ainsi que les collectivités pour offrir un panorama des initiatives et des acteurs ainsi qu’une plateforme de coopération.

L’impact du numérique sur le secteur du bâtiment et de l’industrie immobilière a confirmé la pertinence d’un rendez-vous tel que Bâtiments & Territoires Connectés qui ambitionne de permettre aux acteurs concernés de se réunir, créer des ponts et coopérer autour d’un seul objectif : développer leur activité et faire du business au service de l’usager.

« Nous souhaitons ainsi participer au développement de nouveaux modèles économiques et de nouveaux leviers de croissance qui émergent grâce au bâtiment intelligent et aux territoires connectés. » explique Catherine Sachreiter, Directeur du Pôle Salons & Congrès Groupe Moniteur.

Enjeux du digital et impacts sur les secteurs et métiers : des opportunités plus que des menaces

Passage au BIM, services personnalisés, interconnexion des systèmes, gains de marché… de manière générale, les répondants – architectes, directeurs immobiliers, maîtres d’ouvrage, investisseurs, acteurs des collectivités locales, prescripteurs de services – ont déjà pris en compte les enjeux du digital dans leur activité.

Ces enjeux représentent des opportunités de nouveaux marchés, des collaborations et des partenariats, pour respectivement 38%, 29% et 28% des répondants.

  • 39% des personnes interrogées sont conscientes de la nécessité de formation.
  • 45% se préparent à une montée en compétence des équipes.
  • Sans surprise on retrouve le besoin d’investissements pour 43% des répondants, et d’une mise à niveau technologique pour 42% d’entre eux.
  • Enfin, 50% des acteurs estiment que le digital implique de trouver des façons différentes de travailler.
  • Pour 21% l’impact direct du digital concerne la sécurité des données et 38% l’émergence d’une concurrence accrue.

Intégration du digital dans les métiers : points de blocage

Néanmoins, le secteur ne profitera de cette mutation que si certains freins sont levés. Ont été pointés dans les réponses :

  • le problème du silotage des secteurs,
  • la résistance au changement,
  • l’inquiétude face à la sécurité des données des entreprises, exploitants et habitants,
  • et pour les acteurs engagés, la difficulté à évaluer le ROI lié aux investissements dans le numérique.

Un manque général de connaissance sur le sujet du digital nécessitant des formations et une grande difficulté à identifier les acteurs adaptés ont été évoqués.


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE