Le premier baromètre économique de la Silver économie en Île-de-France dévoile le dynamisme de la filière

Jeudi 30 juin, Silver Valley présentait le premier baromètre de la Silver économie à l’occasion de la remise des Prix de la Bourse Charles Foix. Retour sur les chiffres-clefs de cette filière porteuse de croissance. 

Présentation du baromètre Silver Valley de la Silver économie en France

Une approche transversale de la Silver économie

La Silver économie n’a pas fini de faire parler d’elle. Jeudi 30 juin, Silver Valley levait le voile sur le premier baromètre de la Silver économie en Île-de-France, qui permet d’identifier la filière comme un véritable vecteur de croissance. 

D’où sont tirées les données présentées par Silver Valley ? 130 entreprises ont répondu à l’enquête, parmi lesquelles 49 structures ancrées en Île-de-France ont été retenues. Ces structures ont toutes été créées avant ou en 2013, et ont toutes déclaré un chiffre d’affaires en 2013 ou après.

Cet échantillon transversal se veut représentatif de l’ensemble des acteurs de la Silver économie. Les entreprises interrogées opéraient ainsi dans des secteurs d’activité très divers :

  • Santé : 22%
  • Services à la personne : 10.5 %
  • Télécommunication : 10.5 %
  • Sécurité : 10 %
  • Habitat : 9 %
  • Hébergement : 9 %
  • Hygiène : 8 %
  • Distribution : 6 %
  • Alimentation : 3 %
  • Loisirs : 4 %
  • Transports : 4 %
  • Autres : 4 %

Il convient de souligner qu’obtenir des données fiables et tangibles, en matière de Silver économie, demeure ardu. Les acteurs de la Silver économie ne se dédient en effet pas tous entièrement à cette filière, et ne distinguent pas encore suffisamment le nombre d’emplois créés ou le chiffre d’affaires spécifiquement réalisé dans la Silver économie.Silver Valley baromètre économique de la Silver économie

La Silver économie, un vecteur  de croissance

Vecteur de croissance Silver économie En Île-de-France, la filière devrait connaître une croissance de 7% de son chiffre d’affaires total en 2016, le portant à plus de 460 millions d’euros.

En 2015 :

  • 18% des entreprises interrogées réalisaient un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions d’euros, contre 10% en 2013.
  • 18% des entreprises interrogées réalisaient un chiffre d’affaires supérieur à 5 millions d’euros, contre 14% en 2013.
  • 29% des entreprises interrogées réalisaient un chiffre d’affaires supérieur à 1 million d’euros, contre 27% en 2013.
  • 2 grands groupes de la Silver économie ont généré un chiffre d’affaires de 243 millions d’euros.

Des possibilités d’expansion à l’international

International globe expansion silver économieOn observe que de nombreux acteurs de la Silver économie tournent désormais leur regard vers l’international :

  • 73 % des structures interrogées déclarent vouloir se développer à l’international (Belgique, Suisse, Luxembourg, Italie, Scandinavie, Canada, Etats-Unis, Moyen-Orient…).
  • En 2015, 11 structures réalisent déjà du chiffre d’affaires dans la Silver économie à l’étranger pour un montant de 31,5 millions d’euros.

Une filière génératrice d’emplois

70% des entreprises interrogées ancrées en Île-de-France déclarent vouloir embaucher en 2016. Le nombre d’emplois en 2016 correspond à la somme des emplois déclarés en 2015 et des prévisions d’embauche en 2016.

La filière comptait 7 932 emplois en 2Emploi des seniors- emploi Silver économie015; d’ici fin 2016, ce nombre devrait passer à 8 357, ce qui équivaut à la création de quelques 425 emplois. A titre d’exemple, Silver Innov’ (plateforme immobilière de la Silver économie) a connu une croissance de son nombre d’emplois de plus de 56 % (de janvier 2016 à avril 2016) ; elle compte désormais plus de 50 employés.

A noter : ces chiffres ont été recueillis auprès de structures ancrées en Île-de-France, ce qui ne signifie pas pour autant que les emplois créés ne concernent que cette région.

Globalement, les résultats économiques de ce baromètre tendent à montrer que la Silver économie est promise à un bel avenir en termes de performance économique. Elle devrait permettre aux entreprises de gagner ou conserver des parts de marché dans tous les secteurs d’activité, en France ou à l’international, et de créer des emplois durables sur nos territoires.

Une dynamique de levée de fonds

Sur les 49 entreprises interrogées, 33 comptent moins de 20 salariés. Elles opèrent donc dans une dynamique start-up et doivent lever des fonds pour mener à bien leurs projets ; leur tâche est facilitée par la multiplication des possibilités de levée de fonds, probablement impulsée par l’émergence de véhicules publics et privés dédiés (prêts d’honneur).

Ainsi,

  • 45 % des entreprises de moins de 20 salariés ont levé des fonds,
  • 52 % veulent lever des fonds en 2016 et parmi elles, 59% ont déjà levé des fonds en 2015.

Jusqu’en 2016, ces structures ont pu récolter 13 125 000 € ; elles espèrent lever 13 505 000 € en 2016. Le montant moyen des levées de fonds (en dilutif et non dilutif) est d’un million d’euros.

La Silver économie, un creuset d’innovation

Innovation - Silver économieLe baromètre révèle que la Silver économie est dominée par l’innovation impulsée par les « need seekers ». Il s’agit des entreprises qui sentent les nouvelles attentes des clients d’un marché existant. Ces entreprises identifient les besoins non formulés et non satisfaits au contact des premiers utilisateurs, et s’efforcent d’être les premières sur le marché avec des produits et des services révolutionnant les usages.

Viennent ensuite les entreprises qui poussent à l’émergence d’un nouveau marché, les « techno drivers ». Elles stimulent l’innovation via la prouesse technologique en s’appuyant sur des percées inventives, à partir d’efforts de recherche et de développement internes. Elles cherchent à répondre aux besoins mal intégrés des clients.

D’autres entreprises décryptent les nouvelles tendances d’un marché existant, en surveillant leurs clients et concurrents. Elles se concentrent principalement sur la création de valeur par le changement incrémental, et capitalisent sur  les tendances avérées du marché. Les entreprises de cette catégorie adoptent une stratégie dite de « fast followers », que l’on pourrait traduire par « adaptation rapide ».

On constate qu’il ya presque autant de stratégies d’innovation que d’acteurs de la Silver économie. Ces stratégies différenciées sont issues de l’hétérogénéité des cibles, de secteurs d’activité divers, et d’une culture de prise de risque variant d’un entrepreneur à l’autre.

L’innovation est le principal moteur de la filière ; elle est au cœur du processus de transformation de notre société et des entreprises face à la transition démographique.

Baromètre Silver Valley de la Silver économie en IDF


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE