Le projet SysCARE, une solution de robot d’assistance pour personnes âgées

Réalisé à l’IUP de l’université Paul Sabatier à Toulouse, le projet SysCARE ou « Système de communication et d’Assistance Robotisée » a été proposé dans le cadre d’un projet de fin d’étude par la société Magellium spécialisée dans le domaine de l’imagerie.

Projet robot assistant Syscare

Le projet SysCARE s’appuie pour le développement de services d’assistance physique et cognitive sur le robot humanoïde Nao créé par la société française Aldebran Robotics.

L’objectif est de proposer une solution pour prolonger le maintien à domicile d’une personne âgée grâce à un système offrant des fonctionnalités :

  • d’assistance physique et cognitive,
  • de monitorage de la personne (détection de comportements anormaux, de chute, etc.),
  • de lien avec du personnel médical et des membres de la famille (télé-présence, transmissions de données de suivi, etc.)

Les services proposés par le projet de robot assistant SysCARE

  • Le robot signale à la personne dépendante la prise de ses médicaments à l’heure choisie par le médecin
  • Il est aussi contrôlable à distance par l’intermédiaire de la tablette tactile qui permet également de créer des pense-bêtes vocaux. Ceux-ci sont rappelés par le robot à l’heure indiquée lors de l’enregistrement
  • Il apporte une assistance physique en permettant la recherche de différents objets présents dans une pièce
  • Un service de communication audio et vidéo avancé aide au renforcement des liens sociaux et médicaux. Le logiciel permet à un proche ou à un médecin de télé-opérer le robot. Il donne également la possibilité à un médecin d’accéder aux fiches des patients et à la prescription des médicaments
  • Enfin, un système composé d’un ensemble de caméras détecte et gère les comportements anormaux de la personne dépendante tels qu’une chute ou une longue période d’inactivité. Il peut ainsi servir d’outil de téléassistance

SysCARE  transmet à intervalle régulier des informations sur la position du robot et de la personne dépendante afin d’aider le robot dans sa tâche d’assistance. Ces informations sont principalement utilisées pour la génération de trajectoire du robot, laquelle ne doit bien entendu pas être une gène pour le déplacement de la personne âgée elle même.

SysCARE se base sur la plateforme NAO d'Aldebaran Robotics

L’objectif de ce projet est la réalisation d’un système permettant de faire la démonstration d’un ensemble de services d’aide aux personnes âgées ou dépendantes à domicile. La démonstration du projet SysCARE s’est déroulée le 25 Février à l’université Paul Sabatier de Toulouse.


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2013 ONMEDIO - Tous droits réservés