Nouveau programme de modernisation des services de l’ADMR : une démarche soutenue par la CNSA

Dans un souci de modernisation et de professionnalisation de ses services d’aide et de soins à domicile, l’ADMR a défini un nouveau programme d’actions, lequel sera mis en oeuvre jusqu’en 2020. Ce dernier est soutenu par la CNSA, qui le financera à hauteur de plus de 21 millions d’euros.

Logo CNSA
Le plan de l’ADMR se décline autour de cinq grands axes : les ressources humaines, la démarche qualité, la création de services polyvalents d’aide et de soins à domicile intégrés, le centre de gestion et le système d’informations.

Accompagner les ressources humaines et poursuivre la démarche qualité

formation-etude-former les salariésL’Union nationale ADMR prévoit d’expérimenter auprès de 300 professionnels des modules de formation à distance et des formations de deux jours sur le maintien du lien social (techniques d’écoute, de communication, bientraitance…). Elle entend également former l’ensemble de son personnel à l’usage des applications informatiques.

Depuis 2006, l’ADMR conduit une démarche d’amélioration de la qualité de ses services. Elle souhaite poursuivre ses efforts en accompagnant les fédérations départementales de son réseau dans :

  • La conduite d’une démarche de prévention des risques professionnels pour limiter les arrêts de travail et fidéliser les intervenants
  • La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences pour mieux connaître les besoins en personnel et anticiper leurs besoins de formation

Encourager la création de SPASAD intégrés et consolider le centre de gestion

admrÀ l’issue de ce programme d’action, l’ADMR espère que 70 fédérations départementales seront engagées dans la démarche SPASAD (services polyvalents d’aide et de soins à domicile).

Pour cela, elle organisera des séminaires nationaux afin de les sensibiliser, créera des outils méthodologiques, accompagnera les fédérations dans la réalisation de leur diagnostic individuel et adaptera le système d’information du réseau afin d’assurer la coordination entre les services d’aide et d’accompagnement à domicile et les services de soins infirmiers d’aide à domicile.

Le projet de centre de gestion, engagé lors du précédent programme d’actions (2013-2015), sera poursuivi. Il consiste à mutualiser certaines tâches administratives au niveau national. Une quinzaine d’associations devront avoir intégré le centre de gestion à la fin du programme.

Enrichir le système d’informations

Enfin, le système d’information fera l’objet de changements. Les différents applicatifs à déployer permettront notamment :

  • De dématérialiser la collecte d’informations réalisée au domicile des personnes âgées ou handicapées
  • D’assurer la gestion administrative des formations des professionnels
  • De mettre en place une gestion électronique des documents
  • De développer un « espace client » accessible sur internet pour faciliter le suivi des dossiers


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE