Retour sur la Conférence du 9 mars 2017 « Les Seniors et l’Innovation »

Grâce aux données de l’Observatoire des seniors et à l’étude de Seniosphère Conseil / FutureThinking sur l’innovation, la Conférence « Les Seniors et l’Innovation », présentée le 9 mars 2017 à Paris par le groupe Damartex, a été l’occasion de faire le point sur la situation.

Logo Seniosphère Damartex

Les seniors et l’innovation de L’Observatoire des Seniors

Faut-il encore rappeler que les 55+ sont de plus en plus nombreux et qu’ils vivent de plus en plus longtemps ? L’arrivée des Baby-Boomers dans la catégorie Papy-Boomers a créé de profondes mutations aux niveaux démographiques, sociétaux et économiques.

Une fois à la retraite, les seniors ont encore une vingtaine d’années en bonne santé devant eux et des revenus confortables pour profiter de cette nouvelle vie. Ils se libèrent, divorcent, voyagent, s’occupent des petits enfants quand ils l’ont décidé. Ils utilisent de plus en plus l’économie du partage et sont demandeurs d’innovation.

Quelles sont les tendances chez les seniors ?

On observe notamment un taux d’emploi en hausse (10% de femmes 60-64 ans actives en 2000 contre 25% de femmes 60-64 ans actives en 2014). Les jeunes seniors sont plus diplômés que leurs aînés. En effet, 36% des 50-64 ans disposent du Bac ou plus, 31% d’un CAP / BEP, 25% d’un CEP ou d’aucun diplôme et 8% du brevet des collège.

Concernant les plus de 65 ans, 24% disposent du Bac ou plus, 19% du CAP, BEP, 50% d’aucun diplôme ou du CEP et 7% du brevet des collèges.

Couple - divorce - crise - disputePar ailleurs, en famille, le temps est plus choisi que subi. En 1981, 37% des enfants partaient en vacances avec ou chez leurs grands-parents. En 2011, 19% des enfants partaient en vacances avec ou chez leurs grands-parents. Enfin les seniors sont de plus en plus divorcés. En France, les personnes nées en 1935 (81 ans en 2016) étaient 5% à avoir divorcé à l’âge de 60 ans. Aujourd’hui, les personnes ayant 60 ans sont environ 15% à avoir divorcé.

Seniors : la fin de la barrière technologique

L’équipement des seniors en matière de nouvelles technologies a sensiblement évolué ces dernières années. Par exemple, l’équipement en smartphone est passé de 1% en 2011 à 20% en 2016 (pour les 70 ans et plus) ; et de 5% en 2011 à 42% en 2016 (pour les 60-69 ans).

Les seniors sur les réseaux sociauxLes seniors sont de plus en plus technophiles et internautes. En effet, l’étude donne des chiffres frappants : les seniors de 70 ans et plus étaient équipés d’une connexion Internet à domicile à hauteur de 5% en 2003 contre 56% aujourd’hui ; sur le même schéma, les seniors âgés de 60 à 69 ans, étaient quant à eux 13% à disposer d’une connexion Internet en 2003 contre 79% en 2016.

Les aînés sont également de plus en plus nombreux sur les réseaux sociaux avec un taux d’équipement qui grimpe à 30% pour les 60-69 ans et à 12% pour les plus de 70 ans. Ils sont également plus adeptes des démarches en ligne et effectuent de plus en plus leurs démarches administratives ou fiscales directement sur Internet (27% des plus de 70 ans : 55% des 60-69 ans).

Enfin, les seniors achètent de plus en plus en ligne : 4% des 60-69 ans achetaient en ligne en 2003, contre 47% aujourd’hui ; 1% des plus de 70 ans achetaient en ligne en 2003, contre 25% dorénavant.

Chiffres seniors technophiles

Des personnes âgées attirées par l’innovation

Future Thinking a réalisé une étude en ligne pour Seniosphère en 2016 auprès de 2 000 individus âgés de 50 à 70 ans. Les résultats de cette étude démontrent que les jeunes seniors croient à la recherche scientifique et l’utilisation des découvertes améliorent, selon eux, leur vie quotidienne. Ils sont prêts à payer plus pour un produit innovant.

Leurs attentes sont principalement ciblées sur eux-mêmes (santé et bien-être). En effet, à la question « D’une manière générale, qu’attendez-vous d’un nouveau produit ou d’un nouveau service ? » Les Français sont majoritaires à répondre « Simplifier ma vie », « améliorer ma santé » ou encore « améliorer mon bien-être ».

Chiffres attentes seniors

Les jeunes seniors attendent des innovations dans la prévention des maladies, dans le traitement des maladies et dans la sécurité. Ils n’attendent, a contrario, pas d’innovation dans l’habillement et les produits financiers.

L’économie du partage : un début prometteur chez les aînés

Par ailleurs, l’économie du partage est connue du public seniors. Elle connait même un début prometteur, notamment en France où 23% des seniors indiquent utiliser AirBnb au cours des 12 prochains mois / 32% BlaBlaCar / 34% TripAdvisor. Ils ont recours à l’économie du partage pour « dépenser moins », « ne pas acheter ce dont ils n’ont pas besoin » ou encore « recycler et ne pas jeter ».

Pour exemple aux Etats-Unis, 1 chauffeur Uber sur 4 a plus de 50 ans. C’est pour eux « un moyen de rester actif et de rencontrer des personnes tous les jours ». Les hôtes Airbnb de plus de 60 ans sont considérés comme les meilleurs hôtes. 56% d’entre eux sont à la retraite ; 50% sont hôtes pour des raisons financières.

Pour conclure, il est indéniable de comprendre que la nouvelle génération de seniors est différente de la précédente. Elle est en attente constante de nouveautés et d’innovations, évolue et continuera d’évoluer.


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2017 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE