social-sante.gouv.fr : le nouveau site du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes est en ligne

Le nouveau site Internet du ministère, social-sante.gouv.fr, présente l’action de l’Etat dans le vaste champ des affaires sociales et de la santé. Il coexiste avec www.femmes.gouv.fr, qui reste le site de référence du ministère pour les droits des femmes.

Le nouveau portail a été pensé pour répondre aux besoins et aux questions du citoyen-internaute d’aujourd’hui. Résultat de la fusion d’une quinzaine de sites existants, il rationalise la présence du ministère sur Internet afin de la rendre plus lisible, plus efficace et plus accessible.

Suivre en temps réel les actualités du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

 Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmesLe nouveau site permet de suivre, en temps réel, l’actualité de la ministre, Marisol Touraine, et des secrétaires d’Etat, Laurence Rossignol, Ségolène Neuville et Pascale Boistard. Organisé par thématiques (« affaires sociales », « prévention en santé », « santé et environnement », « soins et maladie », « système de santé et médico-social »), il met à la disposition des internautes des informations sur l’ensemble des sujets du ministère, du traitement des grandes maladies à l’évolution des aides sociales, en passant par la prévention des risques sanitaires ou l’avenir de notre système de retraites.

Sa page d’accueil se divise en quatre zones, de l’information la plus « chaude » à la plus « froide » : actualité quotidienne de la ministre et des secrétaires d’Etat, réformes prioritaires, dossiers pérennes du ministère et information pratique aux particuliers et aux professionnels.

Un site internet accessible à tous !

Conforme aux règles d’accessibilité, consultable sur tous types d’écrans (ordinateurs, tablettes et « smartphones »), www.social-sante.gouv.fr s’adresse à tous les citoyens qui s’intéressent à l’action publique dans le domaine des affaires sociales et de la santé, ainsi qu’aux nombreux acteurs qui y travaillent (élus, syndicats, associations d’usagers, professionnels de santé…).


Comments

  1. isabelle says:

    Bonjour,
    Ce site bien pensé nous permet d’accéder à l information délivrée par le groupe des intéressées . Les circuits courts ne sont pas seulement une question agricole…C’est aussi un moyen efficace de s’adresser aux administrés en maîtrisant quelque peu l’information.
    L’idée de présentation des 4 membres de la délégation concernée est remarquable, la mise à jour des informations reste probablement le plus complexe dans la gestion quotidienne de ce bel outil.
    Enfin, l’approche me semble empreinte d’un peu d’humilité . En effet , il ne s’agit pas seulement de suivre les voyages et autres déplacements ostentatoires dans lesquelles le manque de simplicité tient parfois davantage à leurs entourages qu’aux ministres concernés mais également de présenter une vulgarisation des travaux en cours.
    Valoriser le travail des secrétaires d’état , au delà de la question managériale montre en parallèle aux citoyens électeurs que le retour sur l’investissement existe.
    En conclusion, merci de l’empathie.
    isabelle

  2. BIGOURIE says:

    Ce site soutenu par le gouvernement français s’adressant prioritairement aux Français, il eût été judicieux et préférable que toutes ses rubriques soient libellés en français !!!!! qui plus est le champ NAME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. goddet says:

    Celyne
    Bonjour,
    Je suis la tante d’un homme aujourd’hui âgé de 50 ansaujourd’hui orphelin. Mon neveu et a pris de la Depakine dès l’âge de 2ans et ce pendant une quinzaine d’années (je ne peux entrer en possession du dossier médical) suite à des convulsions en plein mois d’Aout 1968, par grosse chaleur. Le médecin traitant étant absent mon neveu a été conduit par le SAMU à St Genis Laval, service du professeur Kolher.
    C’est à partir de cette date que le « calvaire » a commencé pour ma soeur aujourd’hui décédée il faut bien en convenir d’épuisement psychique et physique( puisqu’à l’époque aucune structure n’était adaptée à mon neveu)
    En effet aucun déficience n’ayant été décelée à la naissance et pendant les 2 premières années c’est-à-dire jusqu’à ces fameuses convulsions, l’état mental de mon neveu n’a cessé de se détériorer d’année en année à partir de la prise de ce médicament sans pour autant que les crises d’épilepsie ou les absences soient stoppées.
    D’enfant que l’on qualifierait aujourd’hui d’hyperactif, il est devenu très irritable avec des symptômes autistiques manifestes; Il pleurait beaucoup et ses capacités cognitives n’ont cessé de se détériorer. Physiquement sa démarche est devenue hésitante avec troubles de l’équilibre.
    Mon neveu a aujourd’hui 50 ans et est incapable de s’assumer. Au décès de ma soeur j’ai eu la chance de pouvoir le faire entrer en tant qu’interne dans une structure pour autiste nouvellement créée en 2013 puisque l’externat où il était inscrit depuis près de 40 ans du temps de sa maman a refusé du jour au lendemain de le recevoir en tant qu’interne. J’ai dû faire face au deuil de ma soeur, au deuil de mon mari 2 mois plus tard (maladie nosocomiale contractée à l’hopital ) et à la garde 24h sur 24 de mon neveu de novembre 2012 à aout 2013 .

Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2017 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.