Marie-Anne Montchamp « n’aime pas les professionnels de la dépendance »

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : CINQUIEME RISQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

C’est en ces termes que EHPA Presse, résume dans sa Newsletter « Dépendance le Débat » les propos de Marie-Anne Montchamp.

Propos tenus dans un livre qui vient de paraitre et dans lequel la secrétaire d’Etat aux Solidarités évoque la réforme dépendance qui n’a à ce jour pas abouti.

Marie-Anne Montchamp s’en prend effectivement directement aux professionnels de la dépendance et raconte les coulisses du grand débat national : des « professionnels de la dépendance […] tenants de l’immobilisme […] souvent sur la défensive ».

> Plus d’informations à ce sujet sur le site d’EHPA Presse


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “Marie-Anne Montchamp « n’aime pas les professionnels de la dépendance »”

  1. Depuis 50 ans date du rapport Laroque chacun y vas de son couplet sans pour cela avancer les lignes d’une concertation pédagogique pour en expliquer les rouages et les vrais enjeux , qui du citoyen lambda en connais les rouages et les mécanismes complexes ? Qui connait la répartition des tarifs :Hébergement , GIR, soins Il m’a fallut plus de 2 ans pour en comprendre les grandes lignes et m apercevoir que le tarif hébergement sert de varibale d’ajustement du tarif soin dans les EHPAD public
    Il suffit de lire le Mémoire de Mélanie Gaudillier et le rapport 2011 de L’IGAS pour en etre convaincue!!!

  2. Marie-Anne Montchamp « n’aime pas les professionnels de la dépendance », mais donc qui aime t elle finalement ?
    Peut être des éléments de réponses dans le fait que Marie-Anne Montchamp ait accordé une interview à « radio Courtoisie » à la droite de la droite (pour etre polie) et aux côtés de Gérard Longuet qui était dans était quelques jours plus tôt dans le Journal d’extrême droite « Minute »…
    A se demander ce que ces personnalités politiques auraient fait des personnes dépendantes issues de l’immigration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page