Année européenne 2012 : La Commission met à l’honneur les initiatives mises en place en faveur du vieillissement actif

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Dans le cadre de l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle 2012, la Commission Européenne a décerné le 14 novembre les prix récompensant les meilleures initiatives dans ce domaine.

2012, Année du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle

Les seniors participent pleinement à l’économie et à la société, une participation qu’il faut encourager par des mesures et des initiatives concrètes. Organisée par la Commission Européenne, l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle avait pour ambition de sensibiliser tous les citoyens à cet enjeu et de mettre à l’honneur les initiatives favorisant le vieillissement actif et autonome des seniors.
Dans ce contexte, un concours a été organisé, auquel ont participé plus de 1 300 candidats répartis en six catégories.

Initiatives pour le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle : le palmarès

M. László Andor, commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, s’est dit encouragé et confiant lors de l’annonce des lauréats la semaine dernière à Bruxelles : « L’engagement et les idées novatrices des lauréats, et des milliers d’autres œuvrant en faveur d’une société meilleure et plus solidaire, me donnent confiance en notre capacité de relever les défis que pose le vieillissement actif ».

Liste des lauréats par catégorie :

  • Rencontres intergénérationnelles à l’école : prix décerné à Kouluvaarit (Huolin Koulu School, Finlande), un projet de mise au point d’une caisse à savon réalisé par des élèves de 12 ans avec l’aide précieuse d’un grand-père, M. Hannu Gustafsson.
  • Journalisme : prix du journalisme écrit décerné au reportage Generationsskellet ( « fossé des générations ») (JP/Politiken Hus, Danemark) réalisé par quatre journalistes du Politiken qui se sont intéressés à la manière dont les jeunes et les seniors cherchent à coopérer ; prix du journalisme audiovisuel décerné à la série télé Seniori työssä ( « Des seniors au travail ») (Cultfiction Oy, Finlande), série en 18 épisodes diffusée par la chaîne publique Yle TV1 et mettant en scène des personnes qui choisissent de ne pas prendre leur retraite.
  • Œuvre de toute une vie : prix décerné à M. Bruno Põder (Kersti Skovgaard, Estonie), qui a exercé la chirurgie jusqu’à l’âge de 80 ans sans se départir de son optimisme ou de sa volonté de jouer un rôle dans la société.
  • Entrepreneuriat social : prix décerné à l’initiative de cohabitation «Deux générations partagent un même logement» (Mme Typhaine de Penfentenyo, France), de l’association Ensemble2générations. L’idée : des personnes âgées permettent à des étudiants de loger chez elles gratuitement ou à un prix modéré en échange de leur aide et de leur compagnie. L’association, créée par Mme Typhaine de Penfentenyo, a pour vocation de remédier à l’isolement des personnes âgées et à la pénurie de logements abordables pour les étudiants. Depuis 2006, elle a permis la conclusion de plus de 900 partenariats entre étudiants et seniors et a ouvert plus de 15 antennes régionales en France.
  • Environnements adaptés aux personnes âgées : prix attribué au programme Livslang læring (« apprentissage tout au long de la vie ») (commune de Fredericia, Danemark), un nouveau modèle d’interaction exemplaire entre les services sociaux locaux et les personnes âgées visant à l’autonomisation de ces dernières. Ce programme permet d’économiser 70 000 € par mois en services d’assistance aux personnes âgées – preuve tangible du gain d’autonomie qu’il permet.
  • Lieux de travail pour tous les âges : prix remporté par l’initiative «Eri-ikäisten johtamista Helsingissä» (« Prise en charge de personnes d’âges différents à Helsinki ») (ville d’Helsinki, Henkilöstökeskus, Finlande). Helsinki aspire à un modèle de ville favorisant le maintien des personnes âgées dans la vie active grâce à la participation de tous les acteurs concernés: des centres sportifs locaux aux prestataires de soins de santé, en passant par les services de médecine du travail.


> Pour plus de renseignements sur le palmarès, rendez-vous sur le site de la Commission Européenne


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page