Covid-19 : Ernesti renforce ses actions de soutien pour éviter aux seniors une hospitalisation pendant la crise sanitaire

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AUTONOMIE & DEPENDANCE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Ernesti est la première plateforme en France à connecter des personnes en perte d’autonomie à des étudiants en santé pour assurer une présence à domicile la nuit. L’objectif est simple : permettre à ces personnes de vivre chez elles le plus longtemps possible. Durant cette crise sanitaire, le confinement prive ces personnes de visites rassurantes en journée et accroît les phases de stress et de désorientation la nuit. Face à cet isolement et cette fragilisation, les familles inquiètes cherchent des solutions pour prendre soin de leurs aînés.

Avec les évènements actuels, ma mère n’a plus ses aides ménagères le week-end. Pour qu’elle ne soit pas seule, un des 3 étudiants qui vient d’habitude en semaine vient maintenant aussi du vendredi soir au dimanche 15h pour l’aider dans ses tâches quotidiennes et être là la nuit. témoigne Madame Espérabé, aidante familiale.

Pour apporter son soutien aux familles pendant cette période compliquée, Ernesti a décidé, après consultation de ses “Chouettes” (les étudiants en santé), de maintenir son service pendant toute la durée du confinement. Elle a également souhaité offrir aux nouveaux aidants l’intégralité des frais de gestion jusqu’à mi-mai ; seule la rémunération des étudiants en médical et para-médical est maintenue, une nuit revient à 36 euros aux familles après crédit d’impôt. Cela permet aux aidants un accès facilité au service pour assurer un lien, une présence rassurante la nuit auprès de leurs proches… et surtout cela évite une hospitalisation en cette période de crise sanitaire.

Relation aidant aidé

Autre action de la part de la plateforme : Ernesti a élargi son offre depuis 2 semaines, avec un accompagnement à toutes les personnes qui retournent chez elles après une hospitalisation liée ou non au Coronavirus. Une initiative qui permet d’assurer un suivi à domicile pour des personnes qui se sentent isolées, affaiblies ou trop marquées par leur hospitalisation.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page