Covid-19 : Un guide méthodologique pour la préparation à la phase épidémique

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Alors que le nombre de cas de Covid-19 continue de se multiplier et que le confinement total a été annoncé hier par le chef de l’Etat, le Ministère des Solidarités et de la Santé publie un guide méthodologique pour la « Préparation à la phase épidémique de Covid-19 » à destination des acteurs de santé. Ainsi, ce guide vise à apporter une réponse collective à cette épidémie en déployant une organisation sanitaire exceptionnelle.

Cliquer ici pour consulter le guide méthodologique pour la préparation à la phase épidémique du Ministère des Solidarités et de la Santé

L’objectif de ce guide méthodologique « Préparation à la phase épidémique de Covid-19 » vise à préciser le cadre d’intervention général à mettre en œuvre en phase de circulation active du virus par les trois secteurs de l’offre de soins et préciser les liens de coordination entre les acteurs du système de santé pour permettre d’assurer la prise en charge des patients infectés par ce virus. Il s’agit en particulier de définir la stratégie d’organisation des soins ambulatoires pour les patients les moins graves et l’organisation des établissements de santé qui seront essentiellement mobilisés pour la prise en charge des patients présentant des signes de sévérité ou de gravité. Comme l’opus 1 du guide « Préparation au risque épidémique Covid-19 », les éléments d’organisation proposés dans le présent opus 2 s’inscrivent dans la doctrine du plan ORSAN REB élaboré et mis en œuvre dans chaque région par l’ARS.

Qu’en est-il du secteur du médico-social ?

D’après le guide, le secteur médico-social est un secteur particulièrement sensible en raison de la concentration de personnes vulnérables pour le Covid-19.

Pour les établissements médico-sociaux, les principaux objectifs en phase épidémique sont de :

  • Limiter la transmission épidémique au sein des structures d’hébergement ;
  • Assurer la prise en charge des malades ne nécessitant pas une hospitalisation en renforçant la médicalisation des établissements médico-sociaux et des services de soins à domicile.
Médecin - Santé - Médical
Crédit : l i g h t p o e t / Shutterstock.com

Outre l’activation des plans bleus pour les EHPAD, les principaux axes de réponse en phase épidémique sont les suivants :

  • Mise en oeuvre drastique des mesures barrières et interdiction des visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction de l’établissement en lien avec l’ARS et la préfecture. Toutes les activités non médicales et d’agrément ainsi que les sorties sont reportées ;
  • Identification au sein de chaque EHPAD et structure de regroupement de personnes fragiles (notamment en situation de handicap) d’un secteur dédié à la prise en charge du Covid-19 ;
  • Réactivation des coopérations renforcées entre les établissements médico-sociaux et les établissements de santé situés à proximité ;
  • Prise en charge dans la mesure du possible au sein des structures médico-sociales ou en HAD des patients sans critère de gravité ;
  • Renforcement en EHPAD du rôle des médecins coordonnateurs dans le suivi des cas. Le médecin coordonnateur a un pouvoir de prescription générale dès lors qu’il y a urgence et lors de la survenue de risques exceptionnels. Il est donc possible de demander au médecin coordonnateur d’assurer la prise en charge des patients non graves à l’EHPAD, l’orientation des cas graves vers le système de soins et d’assurer un retour de patients malades en EHPAD en faisant le lien avec le milieu hospitalier.
medecin-hopital-fin de vie

Il est demandé d’identifier un référent Covid-19 au sein de chaque établissement ou service chargé notamment du suivi du renforcement des mesures d’hygiène et d’assurer le lien avec l’ARS, afin de coordonner les mesures de gestion. Ce référent sera la personne contact pour répondre aux éventuelles interrogations des familles.

Les personnels des établissements et services médico-sociaux apportent leur expertise aux établissements de santé pour l’adaptation de la prise en charge aux spécificités des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page