Crise des EHPAD et qualité d’accompagnement : la FNAQPA rejoint la Défenseure des Droits sur l’urgence d’un renforcement des effectifs

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La FNAQPA (Fédération Nationale Avenir et Qualité de Vie) et son Directeur Didier SAPY, rejoignent la Défenseure des Droits sur la nécessité de définir un ratio d’encadrement, à minima de 8 pour 10 en établissement.

Pour la FNAQPA : Le manque criant de moyens humains dans les EHPAD, le manque de temps dont disposent les professionnels en place, la crise des vocations, le poids des normes ; tout ceci participe à la mise en péril de la sécurité des soins, la qualité de l’accompagnement des personnes âgées, la santé des professionnels et la survie économique des établissements.

Les mesures prises par le Gouvernement en termes de transparence financière et de contrôle ne résolvent pas l’enjeu crucial du manque d’effectif. Même les revalorisations salariales issues du Ségur ne se sont pas traduites dans les faits par des créations de postes supplémentaires. Au contraire, ces mesures ont aggravé les difficultés organisationnelles, structurelles et financières des EHPAD.

La FNAQPA rejoint donc complètement la Défenseure des Droits sur la nécessité de définir un ratio d’encadrement, à minima de 8 pour 10 en établissement, et défend également depuis plusieurs mois l’assouplissement immédiat des règles tarifaires en vigueur pour les recrutements d’urgence de compétences pluridisciplinaires afin de soulager les équipes soignantes en place.

A l’heure où, justement, les contrôles se multiplient, il est urgent de soutenir les professionnels ! Souligne la FNAQPA.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page