Les Silver Régions réunies au Sénat le 7 décembre 2016

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Plusieurs Silver Régions se sont réunies au Sénat le 7 décembre 2016. Parmi elles : la Bourgogne-Franche-Comté, la Bretagne, les Hauts-de-France, l’Ile-de-France, la Normandie, la Nouvelle Aquitaine, l’Occitanie, Paca et les Pays-de-Loire.

En effet, après la structuration d’une filière nationale, l’avenir de la Silver économie se situe désormais dans les territoires.


silver-regions9 régions étaient présentes lors de cette rencontre

A l’occasion de cette rencontre, organisée par France Silver Economie et qui a réuni 9 régions, l’intitulé « Silver Economie » a fait son entrée dans l’organigramme des exécutifs de 4 régions : la Nouvelle Aquitaine, la Normandie, les Hauts de France et l’Occitanie.

Aux côtés des Conseils Régionaux, la structuration des Silver Régions se fait également avec les acteurs socio-économiques que sont les clusters, les CCI, les pôles de compétitivité, les Gérontopôles ou les agences régionales de développement économique…

Quoi de plus normal alors que les structures qui se réclament de la filière Silver économie sont de plus en plus nombreuses : près de 2 000 d’entre elles ont été référencées dans l’annuaire national de la Silver économie 2017.

Les régions jouent un rôle de premier plan dans la structuration de l’offre de la France

Pascale-BoistardMadame Pascale Boistard, Secrétaire d’État aux Personnes Agées et à l’Autonomie, a conclu ces échanges
en insistant sur le fait que les régions jouent un rôle de premier plan dans la structuration de l’offre de la France, dans la capacité à accompagner sa propre transition démographique, dans la capacité à développer des relations commerciales avec d’autres pays pour accompagner leur transition démographique.

La Secrétaire d’Etat, dans son discours a également rappelé que la Silver économie est « une opportunité de démontrer nos savoir-faire au-delà de nos frontières et de créer de l’emploi. En mettant à l’œuvre l’intelligence humaine et, parfois, les performances technologiques, la silver économie peut nous permettre, va nous permettre, non seulement de répondre à des besoins locaux, mais aussi d’exporter ce savoir-faire, en l’adaptant aux exigences territoriales, qu’elles soient nationales ou internationales. »

« Nous sommes engagés, chacune et chacun dans nos domaines respectifs, dans l’aventure passionnante de l’adaptation de la société au vieillissement. Beaucoup d’avancées ont eu lieu, avec la structuration d’écosystèmes régionaux complets, autour de Conseils régionaux, d’agences régionales de développement, de gérontopôles ou de clusters. Ils proposent des outils d’accompagnement et de financement aux entreprises de leur territoire. De nombreux départements ou villes se sont aussi saisis de cette question, s’efforçant d’adopter une approche globale des besoins de leur population. »

« Il s’agit de reconnaître la place des écosystèmes locaux. Il est important de rappeler que les régions et les départements ont un rôle essentiel dans le développement de la Silver économie, avec des responsabilités qui leur sont propres. (…) La région est en charge du développement économique. Elle contribue à ce titre à la structuration de l’offre, avec les autres régions. Les régions sont ainsi l’échelon pertinent d’installation de dynamiques locales, portées par les conseils régionaux, les agences régionales de développement ou tout autre acteur qui y serait étroitement lié. »

« Le département est, quant à lui, chef de file de la politique de l’autonomie sur son territoire, il a été réaffirmé en ce sens. Il contribue, à ce titre, à structurer la demande et à organiser la déclinaison de l’offre disponible pour son propre territoire, en lien étroit avec les autres parties prenantes, à travers notamment la conférence des financeurs de la perte d’autonomie. Les communes et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ont également un rôle essentiel à jouer, et il revient aux départements de les associer étroitement. »


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page