Dossier Silver Economy
Consulter tous les dossiers silver économie


Thermalisme : quels bienfaits pour les seniors ?

Les bienfaits du thermalisme sont connus depuis l’Antiquité et encore d’actualité de nos jours. Les cures thermales sont recommandées à de nombreux égards, que ce soit pour remédier à des problèmes de santé, soulager une douleur chronique ou encore lutter contre le stress. Et en France, les seniors sont les principaux bénéficiaires de la crénothérapie.

Le thermalisme en chiffres

Thermalisme -Bien-être - SpaLe parc thermal en France compte 90 stations thermales agréées et 105 établissements thermaux, répartis au sein de 42 départements.

L’âge moyen des curistes est de 63 ans et 54% d’entre eux ont entre 60 et 74 ans, 22% de 50 à 59 ans, 14% de 75 ans et plus et 10% de moins de 50 ans.

Parmi les principaux bénéfices qu’ils retirent, on retrouve dans l’ordre :

  • La diminution des douleurs physiques (71%)
  • Une prise minorée de médicaments (50%)
  • Une détente renforcée (44%)

Source : CNETh

Quels bénéfices pour la santé ?

Comptant parmi les médecines alternatives, le thermalisme repose sur l’utilisation des différentes vertus des eaux de sources minérales pour soulager ou atténuer certains symptômes ou affections.

Les cures thermales sont souvent préconisées aux seniors, notamment lorsqu’ils souffrent d’affections chroniques.

Une approche thérapeutique globale

La crénothérapie repose sur les différentes utilisations des eaux minérales pour un usage thérapeutique. En effet, contrairement aux eaux issues de sources classiques, les eaux thermales ont une concentration en minéraux élevée : certaines sont riches en bicarbonate, d’autres en chlorure, en sulfate ou encore en sulfure. Chaque eau thermale possède ses propres spécificités.

Aussi, les différents établissements présents en France se spécialisent-ils dans le traitement de pathologies spécifiques, tout en privilégiant le bien-être physiologique et psychologique des curistes. La durée d’une cure thermale est variable, mais idéalement elle doit être de 21 jours. Toute cure thermale conventionnée et remboursée par la Sécurité sociale est forcément de 21 jours, avec 18 jours de soins. Cependant, les curistes peuvent opter pour des mini-cures dont la durée peut varier de 6 à 12 jours. Dans ce cas, elles ne sont pas remboursées car non prescrites par un médecin.

thermalisme-shutterstock

Thermalisme et pathologies chroniques

Les cures thermales sont souvent recommandées aux patients souffrant de maladies chroniques. S’appuyant sur des approches non-médicamenteuses, elles permettent souvent de soulager la douleur et les symptômes liés à ces maladies, tout en contribuant au bien-être des patients.

12 orientations thérapeutiques sont reconnues et prises en charge par la Sécurité sociale à savoir :

  • La rhumatologie ;
  • Les maladies cardio-artérielles ;
  • Les affections des voies respiratoires ;
  • Les affections urinaires et les maladies métaboliques ;
  • La phlébologie ;
  • La neurologie ;
  • Les affections psychosomatiques ;
  • Les affections digestives et maladies métaboliques ;
  • Les affections des muqueuses bucco-linguales ;
  • La dermatologie
  • La gynécologie ;
  • Les troubles du développement chez l’enfant ;

Zoom sur les bénéfices pour les patients atteints de la maladie de Parkinson

Les cures thermales permettent de soulager les symptômes des patients atteints de maladies neurologiques.

C’est le cas pour les personnes souffrant de la maladie Parkinson, qui doivent souvent prendre un traitement lourd.  Les cures spécifiques qui leur sont proposées allient soins traditionnels de la crénothérapie, rééducation orthophonie, ergothérapie, sophrologie et gymnastique adaptée.

Des cures de « répit » pour les aidants

Certaines stations thermales proposent aux aidants, qui sont souvent soumis à un grand stress, de profiter de cures thermales en compagnie de la personne aidée. On peut ainsi citer la Chaîne Thermale du Soleil, qui a mis en place un module « répit » de 4 jours à destination des patients atteints d’Alzheimer (stade « léger » ou « moyen ») et de leurs aidants.

L'officiel du thermalisme 2016L’Officiel du Thermalisme 2016 : un guide pour faciliter l’organisation du séjour thermal

Annuaire didactique et pratique, l’Officiel du Thermalisme 2016 recense toutes les stations thermales françaises et livre un panorama complet du thermalisme médical. Il est conçu pour faciliter l’organisation du séjour thermal.

Ainsi les curistes y retrouveront, dans un chapitre dédié à la cure en pratique, toutes les conditions actualisée de la prise en charge, des tarifs, du tiers payant mutualiste ainsi que le lexique thermal et la description des techniques de cure.

En complément du guide, le site internet officiel-thermalisme.com répertorie l’ensemble des stations thermales et informations complémentaires utiles. Il propose également un accès dédié pour les professionnels de santé où l’on retrouve les renseignements pratiques à connaître sur la médecine thermale (devenir médecin thermal, éducation thérapeutique du patient, prescription de la cure…).

Bien préparer sa cure thermale

La cure thermale doit se préparer en amont et en concertation avec le médecin traitant.

Avant de se lancer…

Vous souhaitez faire une cure thermale ? Commencez par en parler à votre médecin traitant. C’est lui qui décidera de vous en prescrire une, en fonction de vos besoins et de votre état de santé. Notez que la cure thermale prescrite devra comporter 18 jours de soins consécutifs, hors dimanches.

Il faudra ensuite adresser une demande de prise en charge à votre caisse d’assurance maladie en complétant et en envoyant le formulaire « Cure thermale », disponible en ligne sur le site de l’assurance maladie.

La caisse d’assurance maladie traite le dossier et accorde la prise en charge de la cure. Cet accord est signifié par courrier et accompagné d’un formulaire de prise en charge administrative composé de plusieurs volets.

Bon à savoir : prise en charge et tarifs

L’Assurance Maladie prend en charge, à raison d’une fois par an, les cures thermales d’une durée de 21 jours prescrites par le médecin traitant et qui comprennent au minimum 18 jours de soins effectifs. Ces cures doivent se dérouler dans un établissement de soins agréé.

Cette prise en charge concerne deux types de frais médicaux grâce au forfait de surveillance médical (remboursé à hauteur de 70%), et au forfait thermal (remboursé à hauteur de 65%). Certains soins peuvent ne pas être remboursés et restent donc à la charge du curiste. Néanmoins, certaines mutuelles proposent des remboursements pour les cures thermales.

L’hébergement et le transport peuvent sous certaines conditions être pris en charge par l’assurance maladie.

Préparer son séjour

thermalisme - bien-être- santé Une fois que vous avez reçu une réponse de la part de votre caisse d’assurance maladie, vous pouvez réserver votre cure auprès de l’établissement thermal choisi par votre médecin traitant (les établissements étant souvent spécialisés dans le traitement de certaines pathologies), ainsi que votre hébergement.

Pour s’assurer d’avoir une place, mieux s’y prendre tôt ! Les réservations peuvent s’effectuer sur internet, par téléphone ou par courrier. Certains établissements thermaux demandent un acompte au moment de la réservation.

Les hébergements peuvent quant à eux être intégrés, ou pas, aux stations thermales. Aussi la forme de l’hébergement varie-t-elle : hôtels, résidences, chambres d’hôtes…

Une fois la réservation effectuée, il faut prendre rendez-vous avec le médecin thermal de la station. La consultation devra avoir lieu avant le début du programme ou bien le matin du premier jour de la cure.

Comment se déroule le séjour ?

Tout commence par le rendez-vous avec le médecin thermal, qui consulte votre dossier médical et prescrit le programme de soins le plus adapté à vos besoins (fréquence, type et durée des soins).

Ensuite, les équipes de l’établissement thermal réalisent votre carte et votre planning des soins pour les 18 jours de cure. Ceux-ci sont quotidiens (sauf les dimanches) et peuvent durer entre 1h30 et 2h30.

En plus de l’utilisation des eaux thermales, le médecin peut prescrire en complément des séances de kinésithérapie, de gymnastique douce, de sophrologie, de rééducation…


Comments

  1. Antoine says:

    j’ai justement lu sur franceassurancesanté .fr un article sur les résolutions santé et ils conseillent ces séjours et paraîtrait t’il que c’est la 1ere résolution des français 2016

  2. Bonjour,
    Est ce que vous savez si on peut se faire prescrire ce genre de cures quand on n’est pas senior?
    J’ai regardé les prix pour tester et pour 1 semaine, ça coute très très cher quand on fnance soi meme
    Merci

    • Bonjour,

      La prise en charge des cures thermales n’est pas destinée aux seuls seniors !

      Vous pouvez en bénéficier dès lors qu’elle est prescrite par votre médecin traitant, qu’elle est d’une durée de 21 jours, avec 18 jours de soins, et sous réserve que votre demande de prise en charge (adressée à votre caisse d’assurance maladie) soit acceptée.

Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE