Comment les départements peuvent-ils contribuer à l’autonomie des seniors grâce à la téléassistance ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TÉLÉASSISTANCE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le taux d’équipement en téléassistance est plus élevé dans les départements qui ont créé un marché public pour ce service. Leader national du secteur, avec 52 % des parts de marché, Vitaris souhaite accompagner ces collectivités territoriales dans leurs politiques volontaristes en faveur de l’autonomie des seniors.

37% des Français abonnés à la téléassistance le sont via un dispositif issu d’un marché public et donc d’une politique publique.

Le taux d’équipement global de la population plafonne depuis des années à 10 % des plus de 75 ans. C’est un score très inférieur à celui de nos voisins européens (36 % au Royaume-Uni, 26 % en Suède et 19 % en Espagne), même si des départements comme la Haute Garonne ont un taux de 23%. Voici un résultat très encourageant, qui laisse espérer une progression du taux d’équipement dans le reste du pays.

Médaillon - Téléassistance - Vitaris

Dans une société qui vieillit, la prévention de la perte d’autonomie est la clé d’une transition démographique réussie. Or, la téléassistance est le meilleur système pour limiter la gravité des chutes des seniors.

Enjeu majeur : éviter les chutes graves.

Les chutes sont un fléau pour les personnes âgées. Chaque année, elles tuent trois fois plus de Français que les accidents de la route et sont à l’origine de 450 000 hospitalisations d’urgence.

Dans plus d’un cas sur deux, ce n’est pas la chute qui provoque un traumatisme, mais la station prolongée au sol. La téléassistance peut y remédier en alertant les secours.

Leader hexagonal de la téléassistance avec plus de 155000 bénéficiaires, Vitaris est le premier opérateur pour les marchés publics, avec 52 % des parts de marché. Offrant un service de qualité, reconnu par les bénéficiaires et une gestion opérationnelle de premier ordre pour les donneurs d’ordre, la marque française créée en 1988 au Creusot est aujourd’hui le partenaire de dix départements. Vitaris a notamment remporté cinq appels à projets départementaux en 2019. Parmi ces différents marchés on peut en 3 en exemples :

Médaillon - Téléassistance - Vitaris
  • Le Calvados qui a créé son premier marché public avec pour objectif d’améliorer le taux d’équipement de façon significative et de libérer les services des SDIS de cette responsabilité
  • La Haute-Garonne et l’Essonne qui inaugurent un dispositif inédit comprenant une offre de base gratuite pour le bénéficiaire (intégralement prise en charge par le département) et des packs complémentaires optionnels et payants, à la charge de l’usager auxquels il peut souscrire en fonction de ses besoins.
  • Les dix départements font confiance à Vitaris pour soutenir leur volonté affichée d’étendre le bénéfice de la téléassistance au plus grand nombre possible de leurs concitoyens.

Chez Tunstall Vitaris, nous voulons créer une nouvelle gamme de services de téléassistance. Un service qui s’adresse au plus grand nombre, qui permet un maintien à domicile non stigmatisant, tout en restant simple et en s’adaptant aux évolutions des besoins des personnes fragiles et de leurs aidants. déclare Alain Monteux, président de Tunstall Vitaris.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page