Concours mondial d’innovation : 19 nouveaux lauréats annoncés en deuxième phase

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Les derniers lauréats de seconde phase du Concours Mondial d’innovation 2030, lancé en décembre 2013 par le Président de la République, ont été annoncés jeudi 17 septembre 2015 par Anne Lauvergeon.

En avril dernier, 16 lauréats avaient été sélectionnés, ils sont rejoints par 19 nouveaux lauréats qui bénéficieront d’un soutien dans le cadre de la seconde phase du concours. Innovation 2030

35 lauréats du concours d’Innovation 2030, dont 5 acteurs de la Silver économie

Les noms 19 nouveaux lauréats ont été dévoilés la semaine dernière, à l’Ecole Polytechnique, au terme d’un « deuxième tour » du concours Mondial d’innovation 2030 lancé par la France en décembre 2013. Parmi eux, on compte 3 porteurs de projets dans le domaine de la Silver économie, ce qui porte à 5 le nombre des lauréats dans cette catégorie où l’on retrouve :

  • ALPS : L’objet du programme ALPS est le développement d’une cabine de télésanté robotisée à destination des populations dites « seniors » qui permettra de mieux coordonner le dépistage et le suivi des maladies chroniques.
  • GERONEPH : Le projet Geroneph vise à développer un connecteur reliant le « rein artificiel » externe à l’intérieur du corps avec un risque infectieux faible.
  • Le projet LOXBOX (Air Liquide) : ce projet vise à élaborer une solution innovante en permettant la fabrication au domicile des patients de l’oxygène liquide. Le dispositif liquéfie l’air ambiant préalablement enrichi en oxygène. Cette technologie permet de gagner en autonomie pour les grandes déambulations, en fiabilité et en confort sonore.
  • Le Projet SUAVA (Uromems) vise à proposer un produit innovant implantable pour le traitement de l’incontinence urinaire.
  • Projet KEPA (Robosoft) : L’objectif du projet Kepa (Knowledge, E-Health, People and Assistance) est d’introduire les technologies de la robotique connectée dans les process de l’assistance physique et cognitive aux personnes dépendantes.

« Quel que soit leur âge ou leur nationalité, ce concours est ouvert à tous, mais son niveau d’exigence est élevé », a rappelé François Hollande à cette occasion.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page