Mon carré doux : un coussin rembourré pour un nouveau soin de confort et de bien-être pour les patients

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INNOVATION

Partager cet article

Vanessa Malet est infirmière coordinatrice en cancérologie. Elle a recherché une solution pour mettre fin à la gêne et la douleur exprimées par ses patients. Ces douleurs sont régulièrement causées par les chambres implantables, un dispositif médical sous-cutané servant à l’administration de traitements, néanmoins aucun produit n’a été conçu en ce sens. Elle a alors imaginé ce carré doux apportant douceur et sécurité aux personnes soignées.

La genèse d’un projet plein de sens

Vanessa Malet (fondatrice de Mon Carré Doux) a pour vocation de prendre soin. Après différentes expériences dans des services d’oncologie, elle intègre la clinique d’Annecy en cancérologie.

Grâce à ce poste, j’ai eu la chance de passer davantage de temps avec les patients et de mieux évaluer leur qualité de vie durant les traitements. C’est à ce moment-là que j’ai découvert que les chambres implantables avaient un réel impact sur leur quotidien.

Vanessa Malet, fondatrice de Mon Carré Doux

Les douleurs sont souvent causées par les compressions et les frottement d’un dispositif médical ou lors du port de la ceinture de sécurité, d’une lanière de sac à dos, d’un soutien-gorge etc. Et pourtant, la plupart des patients ne s’en plaignent pas

Ils estiment que c’est normal d’avoir mal car ce dispositif médical, placé sous la peau, participe à leur guérison. Ma mère, dont je suis très proche, a eu une chambre implantable pour des traitements de chimiothérapie et elle ne m’en a jamais parlé. Elle m’a avoué son impact au quotidien dès lors que nous avons échangé sur mon projet.

Vanessa Malet, fondatrice de Mon Carré Doux

Elle apprend aussi que certaines personnes réclament des certificats pour être dispensés du port de la ceinture, des demandes refusées pour des raisons de sécurité. C’est pourquoi les patients ont tendance à se passer de la ceinture de sécurité pour éviter tout contact avec la chambre implantable. Vanessa Malet a donc chercher des solutions pour répondre à ce problème.

Mon carré doux, nouvel allié confort au quotidien

Afin de continuer à prendre soin des autres, Vanessa Malet s’est lancée dans la conception d’un objet inédit. Elle diffuse un questionnaire pour recueillir un maximum de témoignages et récolte près de 400 réponses. Elle découvre alors que 75% d’entre eux ont du mal à supporter leur petit boîtier implanté au niveau du thorax. Mon Carré Doux est alors conçut pour répondre à cette problématique de gêne. C’est un coussin rembourré, réglable grâce à un ruban auto-agrippant diminuant la compression sur la chambre implantable pour soulager la gêne.

Les personnes portant un pacemaker ou ayant des maladies chroniques peuvent également l’utiliser.

Une campagne de financement participatif encourageante

En Juin 2022, Vanessa Malet lance une campagne de crowdfunding afin de faire connaître son produit et développer des modèles pour les enfants. Elle recueille plus de 10 000 euros et retient l’attention d’une première association. Grâce à cela 120 patients recevront un carré doux grâce à l’association cancérologie du lac d’Annecy. De plus, Mon Carré Doux a pu entrer en contact avec différentes entreprises portant le même objectif : apporter du confort et de la douceur aux patients.

Deux nouvelles collaborations sont alors nées avec Entrenoue confectionnant des turbans ajustables mais aussi Rue du colibri fabricant des vêtements adaptés pour les chimiothérapies.

Mon Carré Doux débutera sa production et sa livraison de coussin pour les particuliers comme pour les entreprises.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut