Des marques de vêtements et de beauté proposent des produits adaptés à la ménopause

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INNOVATION

Partager cet article

Les bouffées de chaleur étant des principales conséquences de la ménopause, porter des vêtements devient un vrai casse-tête. Or, plusieurs marques se sont mises ces derniers temps à commercialiser des habits adaptés.

Lorsque la ménopause arrive, il devient difficile pour de nombreuses femmes de trouver des vêtements faciles à porter, en raison des bouffées de chaleurs. En effet, il s’agit de l’un des symptômes apparents lors de la ménopause, et le conseil est souvent de mettre des habits amples et légers. Mais depuis quelques temps, certaines marques ont décidé de commercialiser des vêtements adaptés à cette étape qu’est la ménopause.

Résultat de recherche d'images pour "old women clothes"

Cette année, la jeune marque Become a vu ses ventes augmenter de 216%. Son article le plus vendu ? Une chemise de nuit contre les bouffées de chaleur, rapporte Slate. Autre marque, Cucumber Clothing qui vend des chemises de nuit, des pantalons de survêtement et des pyjamas fabriqués à partir de «minéraux volcaniques pour aider à maintenir le corps à la température idéale de 37,5°C», explique le site internet. Des technologies donc utiles et faites pour l’arrivée des bouffées de chaleurs.

Quant à la marque Fifty One Apparel, elle confirme que sa technologie «garantit que la chaleur est évacuée du corps, puis stockée et restituée lorsque le corps commence à refroidir». Leur tissu serait «technologie spatiale certifiée» et développé à l’origine par la Nasa, pour réguler la température.

Les vêtements, mais aussi les produits de beauté

Slate explique également que la marque de soins de la peau américaine Pause, commercialise une brume rafraîchissante contre les bouffées de chaleur et qui boosterait la production de collagène (la protéine ayant pour fonction de donner aux tissus une résistance mécanique à l’étirement). De son côté, la marque américaine Pepper & Wits, propose des lotions, crèmes et compléments alimentaires sans œstrogène.

Un secteur lui aussi en plein dans le domaine de la Silver Economie, avec les baby-boomeuses notamment, qui doivent faire face depuis quelques temps maintenant à ce problème.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut