DOMPLUS a accompagné 2 millions de personnes en 13 ans

Partager cet article

DOMPLUS, la société d’intermédiation à distance et par téléphone dans le secteur des services, a déjà accompagné 2 millions de personnes en France. En raison de l’impact de la crise sur les revenus des ménages d’une part et de la rationalisation des coûts de gestion des organismes de protection sociale qui s’accélère d’autre part, le nombre de personnes accompagnées par la société d’intermédiation a doublé ces trois dernières années. DOMPLUS, qui accompagnait 1000 personnes par jour en 2010, accompagne aujourd’hui 4000 personnes quotidiennement.

domplusLes domaines d’intervention de DOMPLUS et les nouveaux enjeux sociétaux

Les conseillers de DOMPLUS sont sollicités sur des questions de confort de vie comme l’avancement en âge, le handicap, la maladie et le maintien à domicile. Sur 700 000 situations traitées ces trois dernières années, 25% proviennent de l’entourage de la personne concernée.

Témoin des changements sociétaux qui génèrent une nouvelle demande de lien social, DOMPLUS doit faire face aux nouvelles problématiques qui touchent les publics fragilisés à savoir, notamment :

  • la demande d’aides financières en forte croissance de la part des salariés (25 à 30% des demandes selon les secteurs en 2013 versus 2012),
  •  la complexité des formalités pour accéder à leurs droits (chômage, RSA, allocation logement …etc.),
  • le besoin et la demande des salariés et/ou des aidants dans les domaines de l’accompagnement et de la prévention santé.

Aujourd’hui, 8 millions de personnes ont accès – pour ce qui concerne l’accompagnement du vieillissement – aux services proposés par DOMPLUS pour le compte de grands donneurs d’ordre de la protection sociale comme AG2R LA MONDIALE ou Pro BTP et plus de 2,5 millions de salariés peuvent bénéficier de services d’intermédiation recouvrant les domaines de l’équilibre vie privée – vie professionnelle, prévention, santé ou encore des questions autour de l’accès à l’emploi et au logement (…etc.).

DOMPLUS : positionnement et marché

DOMPLUS croise de nombreux acteurs – les plateformes d’écoute (social et santé), l’assistance, les enseignes des services à la personne (SAP) et, depuis peu, les plateformes de santé – sur le marché des services à la personne.

La société d’intermédiation créée il y a 13 ans se distingue par la spécificité de son métier : le traitement qualitatif de la demande. Son positionnement, depuis sa création, repose sur une promesse « priorité à la personne ».

Serge Bizouerne, Président de DOMPLUS explique « Chaque situation se vit et s’éprouve différemment selon le tissu familiale, le réseau d’entraide et d’assistance existant autour de la personne, les moyens financiers, la nature de la pathologie ou les choix de vie de la personne aidée par exemple. Ces paramètres sont à analyser finement et nécessitent de consacrer du temps à l’écoute des personnes avant de déterminer avec elles, les solutions appropriées à leur situation singulière ».

Pour tenir sa promesse, évoluer avec ses clients et répondre à leurs attentes spécifiques, DOMPLUS consacre près de 18% de la masse salariale à la formation de ses collaborateurs et développe régulièrement de nouvelles compétences. A titre d’exemple, DOMPLUS a mis en place pour UNEO, la mutuelle des armées, un service d’accompagnement (aide à l’aidant, prévention santé, quotidien de vie, accès aux droits, etc.) dans le cadre de son contrat d’assurance dépendance.

Les perspectives et le développement de DOMPLUS

En 2013, DOMPLUS confirme les perspectives de croissance annoncées il y a 3 ans. Pour répondre à la demande croissante des salariés et retraités et au doublement du nombre de personnes accompagnées en 3 ans, DOMPLUS a réalisé 33% d’augmentation de ses effectifs en un peu plus de 2 ans. Après les lancements d’offres de services dédiées au microcrédit, à la santé ou encore à la dépendance, DOMPLUS a remporté de nouveaux marchés. La société collabore, depuis cette année, avec de nombreux groupes (MUTEX, Humanis, GIE Arrco Agirc)

DOMPLUS développe actuellement des réponses en matière de prévention santé en entreprise en s’appuyant sur ses fondements canadiens et des offres de services référencées et éprouvées outre Atlantique. Cette nouvelle offre de services en matière de prévention santé, qui sera lancée fin 2013, s’inscrit dans le cadre de la refonte en profondeur du système de santé annoncée en début d’année pour laquelle le gouvernement veut « engager des discussions sur le contenu des contrats de santé » et qui doit apporter plus de prévention ainsi qu’un meilleur accès au soin.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut