Dynseo lance « E-Souvenirs », une application d’évocation de souvenirs pour les seniors et les aidants

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TECHNOLOGIES MOBILES & INFORMATIQUES

Partager cet article

Dynseo vient de lancer une nouvelle application : « E-Souvenirs », qui utilise l’évocation de souvenirs à des fins de stimulation cognitive et de bien-être. Développée en partenariat avec deux orthophonistes, Sophie FERRIEUX et Céline ARBIZU, cette application est dédiée aux seniors et à leur famille.

E-Souvenirs - Dynseo

« E-Souvenirs » pour aider les personnes atteintes de troubles de la mémoire

L’application sur tablette a pour objectif principal d’aider les personnes atteintes de troubles de la mémoire à l’aide de souvenirs communs des années 1930, 1940, 1950… mais aussi d’avoir accès à leur frise de vie personnalisée.

E-Souvenirs - Dynseo« E-Souvenirs » consiste en effet à stimuler et à favoriser l’émergence et l’évocation de souvenirs chez une personne, à partir de différents supports, et à renforcer les émotions positives dans le but d’établir une communication.

E-Souvenirs crée de la valeur :

  • Du point de vue de la famille et des aidants : réduction du stress, satisfaction tirée du partage d’activités, implication et valorisation
  • Du point de vue de l’utilisateur : stimulation cognitive et bien-être

« E-Souvenirs » : une application qui facilite la communication

Grâce à la possibilité d’exprimer « J’aime / J’aime pas » sur chaque fiche, « E-Souvenirs » facilite la communication. 

La force de l’application est également son éventail de contenus : parfums d’enfance, découvertes et voyages, cinéma… Chacun peut s’y retrouver en fonction de ses domaines de prédilection, ses appétences et ses souvenirs.

La catégorie « frise de vie » permet par ailleurs à la famille de l’utilisateur de rajouter des fiches personnelles depuis une plateforme web (photos de famille, souvenirs d’enfance…), personnalisant ainsi l’application. Chaque photo peut être légendée et datée, afin de créer des repérer personnels.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut