Enquête Silver Valley : « Le financement des jeunes entreprises de la Silver Economie »

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INNOVATION

Partager cet article

A l’heure où l’économie liée au vieillissement prend des airs d’Eldorado pour les entrepreneurs perspicaces, certaines questions se posent sur le potentiel de transformation économique de cette filière d’avenir.

Silver Valley, qui regroupe en Ile-de-France 140 acteurs liés à ces sujets, a mené l’enquête pour comprendre par quels moyens débloquer certains freins liés à l’une des clés du développement de ce marché en France : le financement des jeunes entreprises innovantes.

Cette étude, conduite par Silver Valley, financée par la Caisse des Dépôts, AG2R La Mondiale et la DATAR, se base sur des entretiens effectués dans 12 régions françaises auprès de 54 dirigeants de jeunes entreprises de la filière et d’un panel de financeurs publics et privés. Il s’agit de la première étude nationale, quantitative et qualitative sur les besoins financiers des jeunes entreprises de la nouvelle filière industrielle de la Silver Economie.

Portrait-robot du « Silver Entrepreneur » : besoins, profils, difficultés rencontrées …

Les projets français liés à cette filière se comptent par centaines et sur des sujets variés :logo_silvervalley_web

  • santé (39%),
  • numérique (35%),
  • lien social (30%),
  • habitat (17%),
  • services, loisirs,… .

Nombre de jeunes diplômés identifient le vieillissement démographique comme une opportunité de marché tangible pour la création de leur entreprise. On note cependant que le portrait-robot du Silver Entrepreneur offre une réalité différente. C’est plutôt un quadragénaire chevronné qui, dans 44% des cas, crée au moins sa deuxième entreprise et investit 150 000 euros de fonds propres.

L’expérience ne suffit cependant pas à convaincre les investisseurs. Les freins actuels en matière de financement sont, pour partie, génériques à tous les secteurs industriels : le contexte économique et fiscal complexe favorise l’inertie des investisseurs à des moments pourtant critiques (développement commercial, passage à l’industrialisation).

Les entrepreneurs sont confrontés à une grande complexité des systèmes d’aide et à des critères d’éligibilité drastiques qui transforment l’expérience en parcours du combattant.

Nécessité d’accompagnement des jeunes entreprises de la Silver Economie

Deux clés semblent émerger pour contrer ces freins:

  • accompagner les entrepreneurs à la connaissance de l’ensemble des outils financiers génériques existants,
  • renforcer certains de ces outils tout en les orientant vers ce marché.

Il est essentiel pour l’entrepreneur d’être accompagné par des experts, au cœur d’un écosystème structuré capable de détecter les pépites de demain, de le former à la construction d’un business modèle cohérant avec les réalités du marché.

Ces entreprises doivent donc être soutenues par des investisseurs convaincus, tant par la filière, que par le projet présenté. Silver Valley, en pleine expansion, a développé une offre de services à même de favoriser l’émergence et la croissance de projets pertinents.

Silver Valley et Scientipôle Initiative annoncent la signature d’un partenariat

Scientipôle Initiative soutient la création d’entreprises innovantes sur le territoire d’Ile-de-France et a pour objectif de les aider à démarrer par le biais d’un accompagnement et d’un prêt d’honneur. Silver Valley accompagne les projets franciliens innovants de la Silver Economie notamment par le biais de formations, de financement et d’un accompagnement à la création d’un business model adapté au marché.

C’est donc naturellement que les deux structures ont décidé de collaborer ensemble en vue d’accélérer le développement des jeunes entreprises de la Silver Economie en Ile-de-France. Les deux structures mutualiseront leurs compétences pour favoriser l’accès des pépites franciliennes de la filière aux dispositifs de prêt d’honneur régional.

Ce partenariat crée ainsi une logique de financement de projet tout au long de sa maturation. Silver Valley détecte et finance l’amorçage des projets innovants au stade de R&D (via la Bourse Charles Foix), et quant au prêt d’honneur Scientipôle Initiative, il apporte une aide au développement commercial des créateurs d’entreprises.

Enfin, le fonds d’investissement sectoriel SISA (Services Innovants pour les acteurs de la Santé et de l’Autonomie) transforme une PME solide en ETI1 capable de conquérir le marché international. La Silver Economie a prouvé son potentiel, mais l’écosystème doit se structurer et soutenir ses talents pour tenir la durée et transformer l’essai. Silver Valley et ses partenaires y contribuent activement.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Enquête Silver Valley : « Le financement des jeunes entreprises de la Silver Economie »”

  1. C’est en effet une initiative innovante dans le développement de la société. Beaucoup d’idées fusent mais peu entre dans le cadre d’aide et d’appui. En tout cas Bravo pour cette démarche qui est encourageante pour les projets incubateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut