« Entreprendre pour mieux vieillir » Un dispositif de l’association Entreprendre Pour Apprendre avec AG2R LA MONDIALE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERGENERATIONNEL

Partager cet article

Le 24 septembre dernier, l’association Entreprendre pour Apprendre a rassemblé 85 jeunes collégiens et lycéens de l’ensemble scolaire Paul Scarron, à Sillé-le-Guillaume (72), autour d’un challenge entrepreneurial d’un jour, proposé par AG2R LA MONDIALE, partenaire du dispositif. Durant une journée, ces jeunes ont imaginé la création d’un bien ou d’un service pour répondre à la problématique du « Mieux Vieillir », en lien avec la Silver Economie.

Les jeunes au service d’une problématique actuelle : comment favoriser le mieux vieillir ?

A travers des phases d’idéation, de réflexions sur le prototypage et d’ébauches de stratégies commerciales, de communication et de modèle économique, les jeunes, mentorés par des experts du secteur de la Silver Economie, ont répondu à la problématique : « Comment favoriser le mieux vieillir ? »

Objectif : 150 Mini-Entreprises au service du bien-vieillir en deux ans sur toute la France

Le projet se déroule dans le cadre d’un partenariat national entre AG2R LA MONDIALE, groupe de protection sociale expert du bien vieillir, et Entreprendre pour Apprendre, fédération de 16 associations régionales dont la mission consiste à développer l’esprit d’entreprendre des jeunes.

Le dispositif « Entreprendre pour mieux vieillir » permet aux jeunes de se familiariser avec une problématique de société, d’en comprendre les enjeux afin d’inventer des solutions au service de la Silver Economie, et pourquoi pas de nourrir des perspectives professionnelles. Sur un jour, trois mois ou une année, ils seront amenés à créer leur propre « Mini-Entreprise » : trouver collectivement une idée, élaborer un business plan et pour certains, développer et commercialiser un bien ou un service. Ils présenteront leurs idées à des jurys d’entreprises de la Silver Economie et des enseignants. Parmi les problématiques engagées : l’habitat, la prévention santé, l’aide aux aidants, la facilitation de la vie quotidienne, l’accès au numérique et la solidarité intergénérationnelle.

Le dispositif envisage le déploiement de 150 Mini-Entreprises « Mieux Vieillir » sur le territoire français pendant deux ans, et impliquera 4500 jeunes de 9 à 25 ans : collégiens, lycéens et étudiants en filières générales, et en filières professionnelles sanitaires et sociales. Il mobilisera également près de 250 enseignants et éducateurs qui encadrent les projets, et plus de 300 mentors, collaborateurs d’AG2R LA MONDIALE ou experts et entrepreneurs de la Silver Economie.
Nicolas Menet, Directeur de la Silver Valley, a participé à l’élaboration du contenu. Benjamin Zimmer, directeur associé de Silver Alliance, cofondateur de Silver Valley, et Cécile Leclair, directrice générale de l’Avise, se sont engagés à promouvoir le dispositif partout en France.

« Les questions du vieillissement sont de formidables opportunités pour sensibiliser les mini entrepreneurs, ils sont incroyablement inventifs et engagés à nourrir des solutions qui permettent d’appréhender l’avancée en âge de manière positive. La vieillesse ne leur fait pas peur. Ils se projettent parfois mais font aussi souvent le lien avec leur environnement familial. La Mini-Entreprise devient aussi un outil au service de l’intergénération. »

Bertrand Boussagol, Président Entreprendre pour Apprendre Grand-Est à l’origine du projet de Mini-Entreprise sur la thématique du bien-vieillir en 2018-2019
Benjamin Zimmer

« La transition démographique que nous vivons et qui va s’accélérer dans les prochaines années nécessite de trouver des solutions et des entrepreneurs sur les territoires pour les concevoir. Ce dispositif unique au monde auquel AG2R LA MONDIALE m’a demandé de m’associer en qualité de parrain est un formidable moyen de sensibiliser les plus jeunes à entreprendre pour répondre aux enjeux du vieillissement de la société dans laquelle ils vont grandir et s’épanouir en qualité d’individu. »

Benjamin Zimmer – Directeur associé de Silver Alliance

Ce dispositif innovant se retrouve en parfaite cohérence avec les premières décisions majeures prises par le gouvernement sur la base du rapport Libault suite à la concertation grand âge et autonomie. La mission « améliorer l’image et le rôle des ainés dans la société » vient d’être confiée, par Edouard Philippe, à la députée LREM Audrey Dufeu Schubert.

Médicoeur, un exemple de projet mis en place en 2018 sur le thème du bien-vieillir


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut