EYERING : une caméra au bout du doigt pour les malvoyants

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston, aux États-Unis, travaille actuellement au développement d’un outil qui pourrait considérablement améliorer le quotidien des malvoyants, parmi lesquels un nombre important de personnes âgées.

La réalité augmentée

Encore au stade de prototype, cet accessoire se présente sous la forme d’une grosse bague équipée d’une caméra. Il suffit que la personne pointe du doigt l’objet ou l’obstacle nécessitant une information, clique deux fois sur le bouton situé sur le côté de la bague puis donne un ordre à haute voix – le mot « couleur », par exemple. Ces données sont aussitôt transmises par bluetooth à un smartphone relié à la bague, puis les informations demandées sont communiquées simultanément sur l’écran du téléphone et en format audio.

Diverses informations pourront ainsi être fournies à la personne : le prix d’un article, en photographiant une étiquette ; la valeur d’un billet, en pointant dessus tout en prononçant le mot « argent », ou encore la distance qui sépare la personne d’un obstacle.

eyering-demonstration

Une technologie de pointe au service de l’autonomie

La bague comprend une minicamera VGA, un processeur AVR 16 MHz, une batterie 3,7 volts et un module Bluetooth. Elle se recharge via un port USB et fonctionne actuellement sous système Android 2.0. Les chercheurs planchent actuellement sur la possibilité d’intégrer une fonction vidéo.

D’un intérêt évident pour les malvoyants, EyeRing pourrait également s’avérer utile aux personnes souffrant de troubles visuels liés au vieillissement (DMLA : Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge) et leur permettrait de conserver une plus grande autonomie.

Démonstration vidéo du prototype Eyering


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “EYERING : une caméra au bout du doigt pour les malvoyants”

  1. Une magnifique découverte qui ne fera pas seulement plaisir aux malvoyants mais également à toutes les personnes âgées ! Grâce à cet outil, ils pourront rallonger leur autonomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page