France – Allemagne : une coopération politique autour de la famille et des personnes âgées

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

À l’occasion du Conseil des ministres franco-allemand du 22 janvier 2023, le ministre français des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, M. Jean-Christophe COMBE, et la ministre fédérale allemande de la Famille, des Personnes âgées, de la Femme et de la Jeunesse, Mme Lisa PAUS, ont conjointement exprimé l’importance de leur coopération sur les politiques familiales et relatives aux personnes âgées.  

Alliance franco-allemande : une feuille de route établie pour les années à venir

Les deux ministres ont décidé de travailler étroitement ensemble au cours des prochaines années à la mise en œuvre des projets clés suivants :  

  • La formalisation d’une feuille de route commune entre administrations compétentes sur les politiques liées aux solidarités, à la petite enfance, et aux personnes âgées, avec comme temps fort récurrent l’institutionnalisation d’une journée d’échange franco-allemande, dans le but de renforcer les politiques nationales des deux pays et d’identifier des positions communes en vue des réunions compétentes du Conseil de l’Union Européenne
  • La mise en place d’un partenariat sur les politiques visant à garantir les mêmes chances aux enfants dès le départ, indépendamment de leurs origines, de leur sexe, de leur religion ou du statut social de leurs parents, telles que la politique des 1 000 premiers jours, visant à faciliter les échanges d’informations techniques, le partage des données de recherche ou encore les échanges de chercheurs
  • L’association de représentants de chaque pays aux concertations menées dans le cadre de réformes structurantes, par exemple ayant trait en France à la mise en œuvre du service public de la petite enfance ou au volet « bien vieillir » du Conseil national de la refondation
  • Le développement de l’échange de bonnes pratiques visant à accroître l’attractivité des métiers du soin et du lien et à mieux identifier les besoins des personnes âgées et des aidants, en s’inspirant par exemple de la récente campagne d’information « Caregivers can do it » menée en Allemagne

Les deux ministres sont convenus d’échanger régulièrement sur l’avancée de ces projets phares et de poursuivre la mise en œuvre des autres projets structurants dans leur domaine.  


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut