Grande Bretagne : des poules de compagnie pour lutter contre la solitude des personnes âgées

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LUTTE CONTRE L'ISOLEMENT

Partager cet article

En Grande-Bretagne, un projet de lutte contre l’isolement des personnes âgées, soutenu par David Cameron et Boris Johnson, a été mis en place à Londres.

Lancé par l’association Equal Arts et nommé HenPower (le pouvoir des poules), ce projet consiste à donner des poules aux personnes âgées isolées, afin qu’elles en prennent soin.

Des poules thérapeutiques dans les maisons de retraite londoniennes

senior-man-chicken-hatLe projet HenPower rencontre un grand succès outre-Manche où les personnes âgées ont décidé de troquer leurs compagnons à fourrure contre des compagnons à plumes !

Ce projet doit permettre de lutter contre l’isolement social, de réduire la dépression et d’améliorer le bien-être des personnes âgées. HenPower s’adresse également aux personnes souffrant de démence.

Dans les maisons de retraite ayant mis en place ce programme, les équipe soignantes ont signalé une baisse de l’usage d’anti-psychotiques.

« HenPower est un moyen innovant d’aider à la lutte contre la solitude et d’améliorer la vie des londoniens âgés » a déclaré le maire de Londres, M. Johnson. Londres compte de plus en plus de personnes âgées, « c’est une chance pour les londoniens qui auront désormais la possibilité de prendre part à ce programme précieux », conclut le maire. La maison de retraite de Notting Hill a été la première de la ville à mettre en place ce programme.

Les résidents des maisons de retraite sont quant à eux conquis par ce programme. Le journal The Telegraph rapporte que 700 retraités cherchent à devenir des « Hensioners » (en anglais ce terme est une contraction des mot « Hen » ou poule et « Pensioners » ou résidents) en adoptant des poules de compagnie.

L’association qui a lancé le projet a donc reçu des fonds de la Lottery (loterie nationale) pour étendre son action à l’ensemble de la Grande-Bretagne.

En France, des société telles que Farmili proposent également aux maisons de retraite d’accueillir des pensionnaire à plumes et à fourrure !


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut