Immobilier des maisons de retraite en Europe : marché de l’investissement perspectives > Résilience en 2020 et perspectives positives en 2021

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Pour la 3ème année consécutive, Cushman & Wakefield Valuation Europe consolide son étude sur le marché immobilier des maisons de retraite en Europe ; cette édition 2020 s’enrichit de nouveaux pays (Autriche, Irlande et Russie) et permet ainsi aux investisseurs de disposer d’une analyse précise de cette classe d’actifs dans 16 pays : structuration des opérateurs, volumes et dynamique du marché de l’investissement, et taux de rendement.

Etude EHPAD Cushman & Wakefield


La crise sanitaire du Covid 19, marqueur de l’année 2020, a bien entendu fortement posé la question du mode opératoire des maisons de retraite. Passé un premier temps d’observation sur un risque d’obsolescence voire d’incapacité à survivre à cette crise, les maisons de retraite ont prouvé leur résilience dans un marché de l’investissement très perturbé avec un volume d’investissement en Europe qui s’élève ainsi à 7,6 milliards d’euros en 2020, en hausse de 24% d’une année sur l’autre.

La pertinence du modèle économique des maisons de retraite qui aura finalement très bien résisté à la crise sanitaire, ainsi que les fondamentaux démographiques (augmentation et vieillissement de la population, nécessité d’un hébergement adapté au grand âge), ont rassuré les investisseurs dans leur stratégie. Les perspectives pour 2021 sont donc bonnes. L’appétit des acteurs du marché pour cette classe d’actifs devrait donc encore grandir et soutenir les volumes d’investissement notamment en Allemagne (3 milliards d’euros investis en 2020), dans les pays scandinaves, ou encore le Royaume-Uni. Les investisseurs sont de plus en plus entreprenants en Europe du sud..

Volume d’investissement en immobilier de santé en Europe, en milliards d’euros

> Télécharger le résumé de l’étude Cushman & Wakefield sur les Maisons de retraite

« Dans le sillage d’une année 2020 finalement très active (près de 8 milliards d’euros investis) nous sommes confiants dans la croissance des volumes d’investissement en immobilier de santé en Europe, et plus précisément sur le segment des maisons de retraite » analyse Jérôme Salomon, directeur Valuation & Advisory, et spécialiste du secteur chez Cushman & Wakefield. « La concentration des opérateurs de la dépendance et leur expansion en Europe donne toujours du souffle à ce marché, et les investisseurs répondent présents dans une perspective de consolidation de leur patrimoine pour certains, et de diversification pour d’autres. De nouveaux marchés émergent – Europe du Sud notamment – venant élargir le champ des possibles sur un marché où les capitaux disponibles sont plus importants que les capacités d’absorption. La compétition va donc continuer d’être intense sur cette classe d’actifs ».


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut