Indépendance Royale contribue au Livre Blanc Dépendance de Parité Assurance

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AUTONOMIE & DEPENDANCE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’association de femmes dirigeantes dans les secteurs de l’assurance, de la protection sociale et de la santé Parité Assurance publie la seconde édition de son Livre Blanc Dépendance. Si le Gouvernement envisage actuellement la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale, ce Livre Blanc vise à contribuer au débat sur les grands enjeux sociétaux et financiers de la prise en charge de la perte d’autonomie.

Après une première édition du Livre Blanc Dépendance parue en septembre 2018, Parité Assurance s’intéresse une nouvelle fois à la perte d’autonomie. Cette thématique s’inscrit dans les valeurs de l’association en sens où les femmes sont concernées à double titre : elles constituent la majorité d’une part des accompagnants, et de l’autre de la cohorte du grand âge.

Cet ouvrage rassemble les analyses d’une vingtaine de contributrices et contributeurs, personnalités expertes du grand âge, de la protection sociale ou du financement de ce risque, parmi lesquels pour Indépendance Royale, Dominique Boulbes, Président et auteurs de plusieurs livres sur la silver économie et Frédérique Cintrat, Directrice des Partenariats stratégiques et membre du bureau de Parité Assurance.

La seconde édition du Livre Blanc Dépendance aborde les différents enjeux liés à la perte d’autonomie :

  • Le choix de l’habitat (maintien au domicile, établissement)
  • L’accompagnement des personnes dépendantes (aidants familiaux, métiers du soin, assistance et services dédiés)
  • Le financement du risque
  • Les garanties proposées par l’assurance privée

L’ensemble des secteurs, des métiers porteurs d’innovations et des défis ambitieux à relever sont donc analysés par les contributeurs. Leurs éclairages visent à nourrir les réflexions actuelles sur la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale qui trouvent une résonance particulière au moment où la crise sanitaire a révélé les fragilités de nos aînés.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page