Interview Arnaud DUGLUÉ, Président du SYNAPSE et Éric GUILLAUME, Vice-Président du SYNAPSE : 10 ans après la création de la Filière SilverEco, quelles perspectives ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

2023 marque les 10 ans de la création du Syndicat National pour la Silver Économie, anciennement association ASIPAG. Pour l’occasion, Arnaud DUGLUÉ et Éric GUILLAUME reviennent sur la création de la filière Silver Économie que les entrepreneurs membres de l’ASIPAG ont initiée. Quelles opportunités futures pour le secteur du bien-vieillir et quel rôle désormais pour ce syndicat d’entrepreneurs

Logo SYNAPSE

En 2013, les membres et créateurs du SYNAPSE ont organisé la filière de la Silver Économie autour de Michèle DELAUNAY, Ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie de l’époque. La participation du syndicat a permis de déterminer les contours de cette filière qui regroupe une diversité et une multiplicité d’entreprises. L’émergence de la Silver Économie a eu pour objectif de répondre aux enjeux démographiques, mais ce n’est que le début.

Aujourd’hui, le SYNAPSE a contribué à faire mûrir la filière en réunissant de nombreux acteurs. La participation des entrepreneurs aux débats de la Silver Économie permet de répondre aux spécificités d’un milieu où de multiples secteurs d’activités sont présents.

Silver économie : Le rôle du SYNAPSE et des entrepreneurs du secteur du bien-vieillir

Le Syndicat National pour la Silver Économie réunit ses membres autour de « branches métiers » pour échanger et débattre sur les nombreux enjeux liés au secteur du bien-vieillir. L’objectif est de donner une réponse unique aux pouvoirs publics et aux consommateurs pour une meilleure lisibilité du secteur. Le SYNAPSE veut mettre en avant les spécificités de chaque entreprise du secteur pour qu’elles puissent répondre à chaque besoin spécifique des personnes âgées. Par ailleurs, le syndicat souhaite briser l’isolement des entrepreneurs afin de développer la solidarité entre les acteurs du secteur.

Arnaud DUGLUÉ, ARCHE MC2

Pour l’entreprise, et par rapport aux produits, aux services qu’elle rend, c’est « No ethics, no business ». L’éthique doit faire partie de la démarche. Au SYNAPSE, on a un atelier où justement cette réflexion de l’éthique est importante, au centre des discussions. On remet ce concept au centre de toutes les discussions, au centre de tous les produits. Oui, l’éthique est importante et doit faire partie intégrante des services et des produits.

Arnaud DUGLUÉ, Président du SYNAPSE et Vice-Président de Arche Mc²
Éric GUILLAUME Virage viager

La prise de conscience est là. La mise en action n’est pas totale encore. Elle n’est pas totale parce qu’on a pris du temps à réagir. […] C’est un marché énorme le vieillissement : 17 millions de personnes aujourd’hui, presque 20 demain; 30% du système économique dans les prochaines années; des accroissements des tranches d’âge des plus de 75 ans de 47% dans les 5 ans. Ce seront des choses qui vont radicalement transformer notre société, y compris notre société de consommation. Si la maturité n’est pas encore là, l’urgence oui, ça c’est sûr.

Éric GUILLAUME, Vice-Président du SYNAPSE et Président de Virage-Viager

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut