Kandu améliore l’acoustique, la thermique, la qualité de l’air et la luminosité des établissements de santé

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Kandu, la startup française d’amélioration du confort des espaces intérieurs, annonce aujourd’hui le lancement d’une nouvelle offre.

Cette dernière vise à améliorer l’acoustique, la thermique, la qualité de l’air, la luminosité et donc le confort des espaces intérieurs des établissements de santé, permettant ainsi de favoriser le bien-être du personnel soignant et la convalescence des patients.

Le confort des espaces de santé a un impact direct sur la qualité des soins

Comme dans tout autre entreprise ou organisation, il existe un lien direct entre le bien-être du personnel soignant et le confort des espaces dans lesquels il travaille.

Un niveau sonore inadapté, un éclairage insuffisant, des pièces mal aérées ou encore des espaces surchauffés peuvent être source de stress, altérer la capacité de concentration et la qualité des prises de décision, et même bousculer à moyen terme diverses fonctions biologiques comme le sommeil, le rythme cardiaque ou encore l’humeur.

Une nouveauté pour améliorer le confort de tous

Ce qui est valable pour le personnel soignant s’applique également aux patients, d’autant plus qu’il s’agit de publics fragiles, particulièrement sensibles aux sources d’inconfort. De nombreuses études mettent d’ailleurs en évidence l’impact du confort acoustique, thermique, lumineux et de la qualité de l’air sur les capacités de guérison et la convalescence des malades. Il a notamment été prouvé que :

  • Une bonne acoustique engendre un besoin 67 % moins important en médication.
  • Une luminosité adaptée, et particulièrement un accès à la lumière naturelle, permet de diminuer de 30 % les prescriptions d’antalgiques.
  • La qualité de l’air est, encore plus qu’ailleurs, un sujet de préoccupation, ayant un rôle important à jouer dans la propagation des maladies nosocomiales. Plus généralement, un air pollué peut avoir des effets nocifs à plus ou moins long terme sur les personnes, qu’ils soient physiologiques, cérébraux, cardiovasculaires ou respiratoires.
  • Le froid et la chaleur peuvent également impacter la convalescence. Un patient sur quatre se déclare par ailleurs insatisfait de la température ambiante dans les hôpitaux.
Aidant - Maison de retraite - EHPAD - Proche (3)

Améliorer le confort des espaces de santé en 3 étapes avec Kandu

La technologie et le service de Kandu pour améliorer l’acoustique, la thermique, la qualité de l’air et la luminosité des espaces de santé s’inscrivent dans un processus en 3 étapes :

  1. Analyser. Grâce aux mesures du Kandumètre, un outil haute précision conçu par la R&D de Saint-Gobain, et à une analyse fine du ressenti des occupants, Kandu propose un diagnostic quantitatif et qualitatif du confort de l’environnement intérieur.
  2. Préconiser. Des acousticiens, thermiciens, architectes et designers Kandu analysent l’ensemble des mesures physiques, les plans, les photos, les usages du lieu et le ressenti des occupants. Sur cette base, ils construisent des recommandations ciblées, adaptées aux problématiques et aux enjeux des occupants.
  3. Améliorer. Kandu accompagne ensuite les entreprises qui le souhaitent dans la mise en œuvre des solutions retenues en s’appuyant sur son réseau de partenaires qualifiés, tout en veillant à minimiser les perturbations de l’activité.

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut