La CNAV et l’ANAH chargées de favoriser l’adaptation des logements pour les personnes âgées

Partager cet article

Michèle Delaunay et Cécile Duflot ont chargé ce mardi 1er octobre l’Anah (Agence nationale de l’habitat) et la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse), de formuler des recommandations visant à favoriser l’adaptation des logements des personnes âgées.

Les deux ministres ont effectué cette démarche afin de préparer la « Convention d’objectifs et de gestion » qui sera signée début 2014 entre la Cnav et l’État, et aussi pour faciliter les prises de décision du Conseil d’Administration de l’Anah.

Adapter les logements des personnes âgées pour prévenir la perte d’autonomie

CNAVAdapter les logements des personnes âgées permet de favoriser leur maintien à domicile. En France, chaque année, une personne de plus de 80 ans sur deux chute. 40% des plus de 80 ans hospitalisés ne retournent pas vivre à leur domicile. Il semble donc important d’aménager les logements des âgés afin de lutter contre la perte d’autonomie.

Adaptation des logements pour les personnes âgées : trois grands axes pour cette mission

ANAHLa lettre de mission remise par les deux ministres comporte trois grands axes :

  1.  Simplifier les procédures de traitement de dossiers entre l’Anah et la Cnav.
  2. Offrir des prestations relevant d’un diagnostic commun reconnu par l’Anah et la Cnav, en s’informant au mieux sur l’équipement des logements et en faisant appel à des professionnels formés.
  3. Articuler les aides et dispositifs à l’adaptation des logements à l’autonomie avec ceux du plan «  j’écorénove – jéconomise » (rénovation énergétique de l’habitat).

Les recommandations de l’Anah et la Cnav devraient être formulées avant fin novembre 2013.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “La CNAV et l’ANAH chargées de favoriser l’adaptation des logements pour les personnes âgées”

  1. banier@loi duflot

    N’oublions que le premier rôle de l’Anah est de favoriser la rénovation urbaine et l’amélioration de l’accessibilité des logements pour les populations en difficulté avec des loyers plafonnés.

  2. L’Anah joue un rôle important dans la décentralisation également et est porteur de projet innovant pour les investisseurs dans l’immobilier. Espérons que ses priorités coïncident avec la réalité du secteur actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut