La maison de retraite médicalisée Le Pain d’Alouette à Sallaumines (Pas-de-Calais) célèbre ses 10 ans

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

Partager cet article

C’est une belle après-midi de convivialité qu’ont prévu les équipes et les résidents du Pain d’Alouette, le samedi 2 septembre, pour célébrer les 10 ans de l’établissement, en présence des familles, des habitants de la commune, des élus et des professionnels du secteur médico-social.

Un établissement où il fait bon vivre et travailler

Parmi les personnes qui seront présentes le jour J, des salariés et résidents qui ont connu l’ouverture de l’établissement ! Ce sera l’occasion pour eux de partager leurs meilleurs moments parmi lesquels les matchs de foot du RC Lens, les jeux de cartes entre amis, l’arrivée des chiens, la mise en place de l’apéritif en semaine, ou encore la construction de la terrasse sur laquelle il fait bon profiter des beaux jours et du terrain de pétanque.

L’animation, l’ouverture sur l’extérieur et le maintien de la vie sociale sont les piliers du projet d’établissement depuis 10 ans.

Un programme d’activités est proposé quotidiennement aux personnes accueillies : ateliers mémoire, chant, jeux de société, travaux manuels, lecture du journal, thés dansants, repas à thème, piqueniques, gymnastique adaptée, ateliers thérapeutiques médiation animale, art-thérapie, stimulation sensorielle…), jardinage. Deux véhicules adaptés permettent des sorties au parc, à la mer, à la pêche, au restaurant, au musée… L’établissement est également doté de quatre cuisines, de trois baignoires de balnéothérapie, d’un charriot Snoezelen, d’une borne Mélo et d’une ActivTab, dispositif interactif et ludique de stimulation thérapeutique. Un important réseau de bénévoles intervient dans la résidence. Avec les habitants, ils ont fondé l’association L’Âge d’or des alouettes.

La direction de l’établissement promeut un management bienveillant et participatif. Et grâce à l’institut de formation interne de Partage et Vie, les salariés ont accès à un programme de formations sur mesure permettant d’élargir leurs compétences, d’évoluer vers d’autres postes ou vers plus de responsabilités.

Maison de retraite séniors hébergement

10 ans au service des plus fragiles : une offre d’accompagnement diversifiée pour répondre à tous les besoins

Proposer un accompagnement personnalisé, quel que soient les besoins ou l’état de santé des personnes accueillies est au cœur des préoccupations des équipes. Le Pain d’Alouette a ainsi fait évoluer son offre au fil des années.

Aujourd’hui, l’établissement dispose de 78 places en hébergement permanent. Toutes les chambres sont individuelles. Les résidents bénéficient d’un projet de vie et de soins qui tient compte de leurs souhaits et de leurs possibilités.

Une unité protégée de 27 places est réservée aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. Une équipe spécifiquement formée accompagne les personnes qui y sont accueillies. L’approche non médicamenteuse Carpe Diem est privilégiée avec la mise en œuvre de thérapies adaptées. Des effets très positifs sont constatés sur les troubles de l’humeur, sur les interactions sociales et sur l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne.

hébergement seniors maison de retraite

C’est début 2014 que l’établissement a ouvert une unité pour personnes handicapées âgées de 13 places. Chaque résident bénéficie d’un accompagnement individualisé qui vise à stimuler l’expression et les apprentissages, maintenir les acquis physiques et intellectuels, développer la socialisation. La préservation des liens avec l’entourage, familial et amical, est essentielle, de même que l’insertion dans le tissu social local. Un partenariat avec l’APEI et des liens étroits avec le service des retraités de l’ESAT de Lens facilite le parcours de santé des résidents. La présence de personnes en situation de handicap au sein de l’établissement est un vrai plus en termes de dynamisme et d’échange. Le partage d’activités est un bénéfice pour tous.

L’établissement dispose également de deux places en hébergement temporaire. Elles permettent de proposer des accueils d’urgence, de pallier les absences momentanées des aidants familiaux, de préparer le retour à domicile d’une personne suite à un séjour hospitalier ou encore de faire un premier essai de vie en collectivité avant l’installation définitive dans la résidence.

Enfin, un accueil de jour de six places complète le dispositif d’accompagnement des personnes en perte d’autonomie du Pain d’Alouette. Il est dédié aux personnes âgées vivant à domicile, présentant des troubles mineurs du comportement, pouvant être associés ou non à la maladie d’Alzheimer. Leur sont proposées tout au long de la journée des activités diversifiées. L’objectif est de stimuler les fonctions intellectuelles et sensorielles, de maintenir l’autonomie dans les gestes de la vie quotidienne, de lutter contre l’isolement, d’offrir un temps de répit pour les familles.

Un communiqué de la Fondation Partage et Vie.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut