« La Prévention, une Ambition ! » : l’Agence des Médecines Complémentaires Adaptées organise des rencontres de prévention le 8 décembre 2022

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Une rencontre à l’Assemblée Nationale sera proposée par l’A-MCA le Jeudi 8 décembre 2022, de 9H30 à 13h00. Parrainée par la Députée Annie VIDAL, elle portera sur les questions du Bien-grandir, du Bien vivre et du Bien-Vieillir.

Voir les formalités d’inscription à la fin de cet article.

La prévention : la clé d’une meilleure qualité de vie ?

« La Prévention, une ambition ! », c’est le titre de l’événement organisé par l’Agence des Médecines Complémentaires Adaptées (A-MCA). Les fondateurs de l’A-MCA portent l’action :

  • Véronique SUISSA, docteur en psychologie et Directrice Générale A-MCA
  • Serge GUÉRIN, professeur à l’Inseec GE et Président A-MCA
  • Dr Philippe DENORMANDIE, chirurgien et Président du Conseil Stratégique A-MCA

Aux côtés des conseillers scientifique et médical A-MCA : Pr Antoine BIOY et Pr Gilles BERRUT. Ils ont, en effet, décidé d’organiser les premières Rencontres de la Prévention. Placées sous le patronage de la Députée, Annie VIDAL, elles se tiendront Jeudi 8 décembre 2022, de 9H30-13h00, dans un format hybride, à l’Assemblée Nationale (sur invitation) et à distance (sur inscription).

Le sous-titre de ces premières rencontres nationales est résumé par le triptyque « bien-grandir, bien-vivre, bien-vieillir ». En effet, il s’agit pour les initiateurs comme pour les intervenants de penser la prévention tout au long de la vie et prendre la mesure de la société de la seniorisation.

En effet, que signifie cette ambition pour une société de la longévité marquée par un vieillissement de la population, la hausse du nombre de très âgés et de centenaires comme des personnes vivant avec une maladie chronique ?

Notons aussi, combien, dans un moment où les Français recherchent une meilleure qualité de vie, des pistes s’ouvrent de plus en plus largement : intérêt pour la prévention, démocratisation de l’activité physique adaptée, attrait des seniors pour certaines médecines complémentaires, adaptation des logements pour les habitants qui avancent en âge, actions en faveur du bien-être des professionnels du care et de l’accompagnement des plus âgés, volonté collective de prévenir les  conséquences économiques, neurologiques,  physiques…

Télécharger l’invitation et le programme de cette rencontre

Le programme de cette matinée d’échanges

La matinée organisée par l’Agence des Médecines Complémentaires Adaptées (A-MCA), sous le patronage d’Annie VIDAL, sera centrée sur la prévention comme ambition pour construire l’avenir, non seulement en termes de santé publique, mais plus largement de société. Dans une France qui prend de l’âge, le triptyque « bien-grandir, bien-vivre, bien-vieillir » se trouve au cœur des attentes des Français comme de la démarche de nombreux acteurs de la qualité de vie. Plus largement, les conséquences de la COVID, les problématiques de santé mentales, la hausse des addictions et celle des maladies chroniques obligent une réflexion transverse en matière de prévention dans le domaine de la santé.

Un appel en faveur d’une société de la prévention vient d’être lancée pour accompagner cet évènement 

Ces rencontres vont rassembler des acteurs de la société civile qui se retrouveront pour partager des expériences et des regards :

  • Les acteurs de terrain, comme les médecins  Alain DUCARDONET, Médecin cardiologue, co-fondateur du centre Ella Santé, et Adrian CHABOCHE, Médecin Généraliste, Directeur et co-fondateur du Centre Vitruve
  • Différents praticiens de médecines complémentaires, comme Catherine ALIOTTA, Présidente de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, Philippe LE MENTEC, Conseiller pour l’organisation Ostéopathes de France et Ostéopathe
  • Centre de protection maternelle et infantile, Élisabeth BRETON, Présidente de la Fédération Française des Réflexologues ou encore le président et co-fondateur de Siel Bleu,
  • De nombreux décideurs, provenant de l’écosystème de la protection sociale (Ag2R, Ocirp), d’entreprise de soin (Maisons de Familles, Korian) du monde de l’habitat (Fédération des Esh)

Jean-Manuel KUPIEC, conseiller du Directeur Général auprès de l’organisme de prévoyance OCIRP, reviendra sur la question des aidants et l’importance de favoriser la prévention pour aider les aidants et notamment les parents en fragilités. Pascal BRUNELET, Président de l’Espace de Santé Durable et Vice-Président de Maisons de familles interviendra, pour sa part, sur les manières de développer la prévention au profit des salariés, notamment ceux exerçant en ehpad, durement été touchés par la covid pour faire de  la QVCT de demain, une véritable politique structurante. Pour sa part, Marie-Anne FOURRIER, Déléguée Générale de la Fondation Korian et Directrice de l’innovation en santé, Korian abordera les enjeux du bien-vieillir et la mobilisation de certaines approches non médicamenteuse auprès des résidents. Mario BASTONE, le Directeur Général d’Eneal, interviendra pour la Fédération des Esh sur les enjeux d’adaptation des logements et d’évolution des lieux d’accueil des seniors.

Porter les questions de prévention dans le quotidien de la population, c’est aussi mettre en lumière les initiatives (sociétales, associatives, institutionnelles, politiques…) permettant de s’inscrire dans une société du care. Dans cette optique, plusieurs initiatives seront abordées, comme le lancement de « Ma PrimAdapt » en faveur de l’adaptation des logements au vieillissement, par Olivier KLEIN, Ministre délégué au Logement qui viendra conclure les travaux de cette matinée.

Jérôme PIGNIEZ y interviendra, d’ailleurs, pour réagir, à la fois comme expert de la silver économie, comme journaliste du secteur et comme citoyen concerné, aux expériences et propos qui auront été développés durant cette matinée qui s’annonce novatrice et passionnante.

Un évènement ouvert à tous

Proposé dans un format « hybride », ces rencontres sont ouvertes à tous à distance (citoyens, public informés, professionnels, patients…). Elles doivent ainsi permettre à tous ceux qui le souhaitent de s’informer et de s’exprimer sur les évolutions et innovations en matière de prévention. C’est la raison pour laquelle, nous avons choisi de nous associer à cet évènement majeur.

Ainsi, citoyens, public informés, professionnels, patients, experts, institutionnels, journalistes sont invités à participer. D’une part, cette matinée vise à informer ceux qui le souhaitent et d’autre part, elle permettra à tous de s’exprimer sur le sujet de la prévention. C’est la raison pour laquelle, nous avons choisi de nous associer à cet évènement majeur.

Une invitation sera nécessaire pour profiter de ces échanges en présentiel. Néanmoins, il suffit de s’inscrire via une plateforme en ligne pour assister à ces discussions en distanciel. Déjà plus de 450 personnes se sont inscrites.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page