La Soclova inaugure une première résidence 100% sénior, dynamique et dédiée au vivre-ensemble

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RESIDENCES SERVICES SENIORS & HEBERGEMENT COLLECTIF

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Plus que jamais, la Soclova souhaite accompagner les collectivités de l’agglomération angevine dans leur politique d’urbanisme, d’aménagement et de logement. En ce sens, le bailleur social a répondu à la commande de la commune nouvelle de Rives-du-Loir-en-Anjou et a conçu, en co-construction avec l’équipe municipale, un projet de résidence sénior : la résidence Jean de Beauvau.

Située en secteur semi-rural, elle se destine aux seniors en habitat isolé de la commune et de la zone rurale périphérique qui souhaiteraient se rapprocher du centre-bourg afin de pouvoir bénéficier de ses commerces, services et de sa vie sociale.

Dans ce projet inédit de résidence intégralement pensée pour les seniors, la Soclova a placé le ‘vivre-ensemble’ et la convivialité au cœur de sa réflexion pour adapter le bâtiment.

Aujourd’hui, en France, une personne sur cinq a plus de 60 ans, ce chiffre va passer à une personne sur trois en 2060. Le vieillissement général de la population française va impacter durablement nos rapports à notre logement. Les attentes seront marquées par un besoin fort d’adaptation aux capacités de ses occupants, une émergence de nouveaux besoins liés au maintien à domicile et le déploiement de nouvelles structures d’accueil des personnes âgées, qu’elles soient en perte d’autonomie ou non.

Dans le cadre de son plan Senior, la Soclova a souhaité apporter une solution aux personnes âgées en leur proposant des logements adaptés, agréables, bien situés, à un prix abordable et dans lesquels ils pourront rester le plus longtemps possible.

Le logement comme lieu de maintien de l’autonomie

Au sein de la Résidence Jean de Beauvau, 21 logements allant du T2 au T3, en rez-de- chaussée et sur deux étages, ont été adaptés au vieillissement et labellisés Vivalib. Vivalib garantit des équipements et des services répondant au vieillissement, au maintien de l’autonomie et du lien social. La Soclova a ainsi travaillé en amont avec le Centich pourgarantir l’intégration de nouvelles technologies au projet. Par ailleurs, une salle de convivialité vient compléter le projet. Elle donnera l’occasion aux locataires de s’y réunir, d’adhérer ponctuellement à un projet d’animation au sein de la résidence et ainsi de rompre leur isolement.

Pour cette résidence, il nous a fallu imaginer des appartements adaptés aux besoins des seniors. Elle est située volontairement en centre-bourg, à proximité des commerces et des services, le tout dans un espace clos et sécurisé. Ouverte sur l’extérieur et accessible aux riverains, elle permet une symbiose entre les habitants de la collectivité et de la résidence. L’étape supplémentaire franchie par la Soclova est directement liée à l’implication des locataires. Nous souhaitons qu’ils soient acteurs de la résidence et nous allons leur donner les clés pour lancer cette dynamique

Marie-Noëlle Abéguilé, Directrice clientèle et gestion locative à la Soclova

Garantir le “vivre-ensemble” à travers une construction collective

La Soclova s’est rapprochée du collectif Échafauder afin de garantir cet état d’esprit du “vivre-ensemble” et faire en sorte que les locataires de la résidence puissent donner vie à cette résidence.

Nous travaillons au plus près des gens pour leur donner confiance dans le projet, leur montrer les avantages qu’ils peuvent avoir à vivre en collectif, mais aussi les sensibiliser à la gestion des éventuels conflits. L’habitat participatif demande beaucoup d’engagement. Nous sommes là pour faciliter les échanges, partager les idées et imaginer leur mise en place. Nous leur donnons toutes les clés pour qu’ils puissent, ensuite, se gérer et faire vivre, à leur image, la résidence

Elodie Desmis, Coordinatrice de démarches participatives au sein du collectif Échafauder

Cinq ateliers sont prévus jusque début janvier entre le collectif et les locataires.

Les locataires auront également deux interlocuteurs Soclova auxquels se référer au sein de la résidence : un médiateur social (nouveau métier à la Soclova) et une jardinière. L’idée est d’apprendre au groupe d’habitants à s’approprier les espaces communs, imaginer un carré potager, mettre en place un agenda partagé, ceci afin de garantir le bon épanouissement de tous et faire en sorte que la résidence puisse vivre le plus naturellement possible.

C’est une toute première pour la Soclova concernant l’accompagnement au vieillissement et nous en sommes ravis. Cette résidence apporte une solution à la collectivité et à tous les seniors autonomes et indépendants qui veulent revenir vers le centre-bourg. Créer de l’interaction, faire en sorte que cette résidence vive à travers les envies de ses locataires, c’est ainsi que nous l’avions imaginée

Marie-Noëlle Abéguilé, Directrice clientèle et gestion locative à la Soclova

La résidence Jean de Beauvau, qui sera inaugurée le 20 octobre prochain à partir de 11h, a vu ses premiers locataires s’installer fin septembre.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *