L’Afpa, Daylindo et DomusVi s’associent pour professionnaliser 1700 collaborateurs avec une approche pédagogique innovante et le soutien de l’Etat

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Dans le cadre du programme Deffinum lancé par le ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, l’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes), DomusVi et Daylindo s’associent au sein du projet Pass’Afest, afin d’offrir aux salariés de l’Afpa et de DomusVi qui le souhaitent d’être accompagnés jusqu’à l’obtention d’un titre professionnel.

logo afpa daylindo et domusvi

Le projet Pass’Afest est une opération financée par l’État dans le cadre du Plan France Relance, «Dispositifs France Formation Innovante NUMérique (DEFFINUM) », opérée par la Caisse des Dépôts (Banque des Territoires).

Ce projet s’appuie sur la pédagogie de l’Action de formation en situation de travail (AFEST). Au sein de son entreprise, le salarié développe de nouvelles compétences, guidée en cela par un accompagnateur formé à la démarche. Il complète les phases d’apprentissage en situation de travail par des séances de réflexivité.

Ainsi, l’Afpa s’engage à la fois dans l’accompagnement de DomusVi dans cette démarche et dans la formation de 500 formateurs vers le titre professionnel Formateur Professionnel d’Adultes via l’Afest.

Directeurs de l'appa, Daylindo et DomusVi pour le projet Pass'Afest
De droite à gauche : Fabrice Yeghiayan -Directeur national du développement et solutions clients –Afpa, Pascale d’Artois -Directrice Générale –Afpa, Eric Eygasier-Directeur général France de DomusVi, Gerardo Marcotti -Fondateur & CEO –DAYLINDO

En quoi consiste ce projet ?

Fortement engagé sur les questions de formation et professionnalisation dans les métiers du service à la personne, DomusVi se charge d’identifier les salariés à former et de les accompagner tout au long de la démarche. L’Afpa réalise l’analyse de l’emploi tenu au sein de l’entreprise et l’accompagnement du salarié en formation et de son accompagnateur. Enfin, Daylindo fournit un logiciel qui permet d’organiser et de suivre la formation interne des salariés à leur poste de travail et de qualifier les compétences qu’ils acquièrent par leur expérience professionnelle. Ce projet d’une durée de trois ans vise à accompagner 1200 collaborateurs de DomusVi à l’obtention des titres professionnels ADVF (Assistant/te de vie aux familles) et ASMS (Assistant/te de service medico-social).

Ce parcours est facilité par des outils digitaux innovants :

  • Un outil de positionnement conçu spécialement pour ce projet par l’Afpa
  • L’application de Daylindo pour le suivi de l’Afest. Cette solution permet de gérer tout le processus de montée en compétences au sein des organisations.
  • Les salariésont un accès ouvert et illimité à une plateforme de formation intégrant l’intelligence artificielle proposée par l’Afpa, et bénéficient de l’accompagnement d’un coach

L’Afpa de son côté s’engage à la fois dans l’accompagnement de DomusVi dans cette démarche et dans la formation de 500 salariés vers le titre professionnel Formateur Professionnel d’Adultes via l’Afest.

Virginie Lassalle, Directrice des programmes Digitalisation de l’offre de services à l’Afpa

Cette démarche s’inscrit dans le plan de transformation de l’Afpa et de son offre de service. Il s’agit de proposer aujourd’hui des parcours de formation qui mixent les temps d’apprentissage, en présentiel et en distanciel, en situation de travail ou en centre de formation, dans des tiers-lieux… La digitalisation permet d’améliorer les services existants, d’offrir une nouvelle gamme de services aux entreprises et d’être au plus près des besoins des territoires


Virginie Lassalle, Directrice des programmes Digitalisation de l’offre de services à l’Afpa
Eric Eygasier, Directeur général France de DomusVi

L‘esprit pionnier est une des valeurs de DomusVi, quelle belle illustration que ce partenariat inédit qui réunit autour d’un projet à forte valeur ajoutée, acteurs publics et privés dans nos territoires, pour inventer de nouveaux modes de formation. Cette initiative, qui valorise les collaborateurs à travers leur montée en compétence, répond aussi aux enjeux du vieillissement de notre société et s’inscrit dans une démarche innovante pour renforcer l’attractivité du secteur médico-social et des métiers du lien destinés aux personne âgées.

Eric Eygasier, Directeur général France de DomusVi

Notre ambition au sein de DomusVi est d’accompagner des collaborateurs en poste ou des nouvelles recrues motivées par notre activité, mais qui n’ont pas toujours eu la possibilité de suivre un parcours qualifiant jusqu’au diplôme avant de nous rejoindre. C’est la première fois que ce dispositif sera utilisé pour un nombre aussi important de personnes ce qui permettra de répondre à l’enjeu de la tension sur nosemplois. Le projet va s’étaler sur 3 ans et mobilisera 300 accompagnateurs en résidences et en agences qui seront formés à leur rôle, ce qui nous permettra également de professionnaliser la fonction tutorale au sein de nos structures. Au total, c’est un projet qui nous fera progresser vers l’entreprise apprenante

Céline Fabre, Directrice des Ressources Humaines et de l’Organisation DomusVi
Gerardo Marcotti, fondateur et Président de Daylindo

Il s’agit d’une formidable opportunité de déployer l’AFEST à grande échelle pour faciliter la montée en compétences des collaborateurs et valoriser leurs compétences acquises au de poste de travail. Daylindo enrichira sa plateforme avec de nouveaux services pour continuer à l’adapter aux conditions d’utilisation opérationnelles de nos utilisateurs et faciliter, structurer et pérenniser les démarches d’innovation pédagogiques de nos partenaires

Gerardo Marcotti, fondateur et Président de Daylindo

Le projet bénéficie d’un financement de l’Etat à hauteur de 50% dans le cadre du dispositif Deffinum (Dispositifs France Formation Innovante NUMérique) lancé en octobre 2021. Porté par le Haut-Commissariat aux Compétences dans le cadre du Pic (Plan d’investissement dans les compétences), le programme est doté d’un budget global de 100 M€. Il soutient des projets menés en consortium ou groupement d’acteurs, pour déployer au sein du secteur de la formation, une offre de service transformée.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page