L’Assurance retraite Île de France et l’AORIF renforcent leur coopération en faveur de l’habitat des retraités

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RETRAITE

Partager cet article

L’Assurance retraite Île-de-France et l’Union sociale pour l’habitat d’Île-de-France (AORIF) ont signé une convention de partenariat pour une durée de quatre ans ce mercredi 25 septembre. L’objectif ? Réaffirmer leur engagement en faveur du bien-vieillir des retraités du parc locatif.

Fortes de leurs actions communes menées depuis 2016 à destination des bailleurs sociaux, l’Assurance retraite Île-de-France et l’AORIF (l’association professionnelle regroupant les organismes HLM œuvrant en Île-de-France) ont formalisé leur partenariat lors du Congrès HLM 2019 à Paris.

Cette convention de partenariat, signée pour la période 2019-2022, permettra l’accompagnement des bailleurs sociaux dans l’adaptation de leur parc social au vieillissement de leurs locataires âgés.

Elle s’articule ainsi autour des trois axes suivants :

  1. Le renforcement des actions et de la connaissance des enjeux du vieillissement dans le parc social ;
  2. La poursuite de l’adaptation du parc social francilien au vieillissement des locataires ;
  3. La diversification de l’offre d’habitat et des services en faveur des seniors.

Ce partenariat facilitera, pour les bailleurs sociaux d’Île-de-France, la mobilisation de l’offre de service déployée par l’Assurance retraite Île-de-France en faveur de la prévention de la perte d’autonomie des retraités âgés, et plus particulièrement :

  • les conseils et aides à l’adaptation de l’habitat et du cadre de vie ;
  • les ateliers et actions collectives sur l’adaptation du logement ;
  • les aides financières à l’aménagement des logements et des parties communes ;
  • les prêts à taux zéro et subventions pour la construction ou la réhabilitation de lieux de vie collectifs.

Un comité de pilotage, mis en place pour le suivi de cette convention, a pour mission :

  • de piloter et d’évaluer, sur la base de critères prédéfinis et partagés, les actions déployées dans le cadre de cette convention afin qu’elles se traduisent par des interventions effectives et adaptées auprès des publics visés ;
  • de définir annuellement le plan d’actions à venir.

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut