Le CCAS de Villeurbanne propose un hébergement temporaire dans l’une de ses résidences seniors

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le Centre communal d’action sociale de Villeurbanne propose aux personnes âgées autonomes – provisoirement seules ou en difficulté – d’intégrer de manière temporaire un logement dans l’une des résidences seniors de la Ville.

Le CCAS de Villeurbanne met à disposition des personnes âgées de plus de 60 ans un appartement meublé pour les accueillir temporairement dans sa résidence seniors du Tonkin. Ce type d’accueil, s’il constitue une première expérience permettant de découvrir la vie en résidence avant un engagement définitif, peut également être une alternative pour les personnes âgées isolées ou en difficulté ponctuelle : absence des proches, canicule, dépression, etc.

Renouvelables jusqu’à trois mois, les séjours temporaires proposés par le CCAS de Villeurbanne peuvent durer entre une et quatre semaines, pour s’adapter aux spécificités des besoins de chacune et de chacun. L’appartement mis à disposition est conçu pour héberger une personne seule ou un couple. Sur place, les résidents pourront accéder aux différentes animations proposées par la structure : cuisine, gymnastique, balades, etc.

Bien chez soi - Maison - Maintien à domicile - Adaptation du logement

Informations pratiques :

  • Le dispositif commence en février 2020.
  • Résidence du Tonkin : 20 avenue Salvador-Allende à Villeurbanne
  • Le logement mis à disposition : T1 meublé – 30m²
  • Tarif : 22,83€ par jour
  • Cette offre s’adresse en priorité aux Villeurbannaises et Villeurbannais ou aux personnes dont les enfants résident à Villeurbanne.

Peuvent être accueillies : les personnes de plus de 60 ans, celles relevant d’un GIR (Groupe iso-ressources) 5 ou 6 : respectivement autonomie pour les déplacements dans le logement et autonomie pour les actes quotidiens ; et les personnes de 57 à 60 ans autonomes et bénéficiant d’une dérogation d’âge délivrée par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page