Les adhérents de La Cipav ont désormais accès aux solutions de téléassistance de SeniorAdom

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TÉLÉASSISTANCE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La Cipav élargit son offre de services dans le domaine de la perte d’autonomie en officialisant son partenariat avec SeniorAdom. L’entreprise de téléassistance apporte donc son savoir-faire pour proposer aux adhérents des solutions concrètes.

La Cipav annonce le lancement de son offre de téléassistance avec les solutions de SeniorAdom. Les deux entreprises se retrouvent dans leurs valeurs communes telles que l’engagement et la création d’une politique d’action sociale qui valorise les personnes âgées ou fragilisées.

La téléassistance : un dispositif qui lutte contre l’isolement des personnes âgées

Pour prévenir la dépendance et accompagner le vieillissement, la Cipav a déjà déployé plusieurs aides, comme par exemple, l’aide à l’adaptation du logement ou l’aide favorisant le recours à une aide-ménagère. La téléassistance vient donc renforcer l’accompagnement de la Caisse en matière d’aide à domicile. Elle est destinée à apporter une assistance aux personnes âgées ou dépendantes.

Ce dispositif a l’avantage de sécuriser le maintien à domicile et de rassurer la famille de la personne qui en est équipée. Afin d’encourager ses adhérents ou les proches qui vivent à domicile à recourir à cette solution et afin de leur assurer la meilleure qualité de service, la Cipav a choisi deux partenaires spécialisés dans la téléassistance dont SeniorAdom.

téléassistance - solution - clavier

Une prise en charge totale par l’action sociale de la Cipav

En complément et pour faciliter l’accès le plus large possible à cette solution, l’action sociale de la Cipav propose un dispositif de prise en charge totale. Pour bénéficier de cette prise en charge ou faire bénéficier ses proches à sa charge fiscalement, il faut remplir les conditions suivantes :

  • être adhérent, retraité(e) ou ayant-droit de la Cipav
  • signer un contrat d’abonnement à la téléassistance avec SeniorAdom
  • avoir un revenu fiscal de référence strictement inférieur à 48 000 € (personne seule) ou à 84 000 € (foyer).

La Cipav réfléchit par ailleurs à élargir son offre dans le domaine de la prévention de la dépendance et dans le bien vieillir avec notamment une aide dédiée au répit des aidants qui accompagnent un proche en perte d’autonomie.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page