Les Echos Etudes : « Le marché français de l’hospitalisation à domicile : nouveaux enjeux, nouveaux modèles économiques »

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Partager cet article

Les Echos Etudes publient une nouvelle étude sur le marché français de l’hospitalisation à domicile (HAD). Cette étude dresse un panorama exhaustif de l’offre d’HAD en France au travers de 22 monographies régionales et propose une analyse en détails du circuit du médicament en HAD.

Un point sur le marché de l’hospitalisation à domicile

santé - 2Le marché de l’HAD s’est élevé à 874 MEUR en 2014, en faible hausse de 1,7 % par rapport à l’exercice précédent. La croissance de 2015 semble être mieux orientée mais reste bien en deçà du vœu pieux des 10 % de croissance annuelle afin de tenir l’objectif de doublement de l’activité, à horizon 2018, fixé par les autorités de santé fin 2013. Ce marché reste néanmoins promis à un bel avenir.

De nombreux facteurs soutiendront la croissance de l’HAD dans les années à venir : progrès technologiques, fluidification des parcours de soins, intervention précoce de l’HAD en post-chirurgical, renforcement de la place de l’activité dans la prise en charge en soins palliatifs, revue des médicaments onéreux hors liste en sus… Cependant, si aucune action n’est menée en termes de revalorisation tarifaire, la croissance risque d’être bridée à moyen terme.

logo_echos_etudes

Une étude « de référence » sur le secteur de l’HAD

A travers l’étude « Le marché français de l’hospitalisation à domicile : nouveaux enjeux, nouveaux modèles économiques », les Echos Etudes proposent :

  • de disposer des chiffres clés du marché français de l’HAD,
  • d’identifier les enjeux du développement de l’HAD dans un environnement tarifaire contraint,
  • de passer en revue les défis auxquels sont confrontés les opérateurs publics et privés et les facteurs clés de succès de demain,
  • d’anticiper la reconfiguration à venir du secteur.

Un 360° des champs de réflexion qui agitent le secteur de l’hospitalisation à domicile

Cette nouvelle étude, qui a fait l’objet de plusieurs mois d’enquête et de collecte d’information, est un instrument d’aide à la décision. Elle fait le point sur les initiatives et les stratégies des acteurs de l’hospitalisation à domicile. Elle permet d’évaluer les potentiels de ce marché et présente les principaux leviers d’optimisation des modèles économiques.

 

L’épineuse question des revalorisations tarifaires

Les structures d’HAD évoluent sous tarification contrainte, ce qui limite leurs marges de manœuvre. Si la réévaluation tarifaire de 2015 a été plus favorable pour l’HAD que pour les autres secteurs, cette progression reste insuffisante au regard de l’augmentation des charges du secteur.

De plus, la moitié des structures n’a toujours pas atteint le seuil critique de 9 000 journées. Le secteur, encore très atomisé, risque un effet ciseau réel avec des charges qui progressent plus rapidement que l’activité. Il va devoir se structurer afin d’accroître ses revenus, d’optimiser ses coûts et de gagner en productivité pour compenser les faibles réévaluations tarifaires.

santéNouveaux enjeux, nouveaux modèles économiques


Depuis plusieurs années, la croissance du marché est soutenue par l’arrivée d’acteurs du secteur privé (associatif et commercial). Pour autant, hormis Santé Service, aucun acteur majeur ne se distingue à ce jour. Certains groupes d’EHPAD et de cliniques privées disposent de structures d’HAD.

Leur développement sur ce marché est cependant freiné par la complexité de l’organisation, les difficultés de management des équipes hors des murs et les contraintes tarifaires. Ces groupes vont néanmoins continuer à investir ce marché car ils disposent de capacités d’investissement et de leviers leur permettant de dégager des économies d’échelle et d’améliorer la rentabilité des structures.

Fiche technique de l’étude : « Le marché français de l’hospitalisation à domicile», à partir 2650 € HT – 170 pages – Novembre 2015


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut