Les Golden Gays : un soutien pour les seniors homosexuels aux Philippines

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Bien que relativement tolérant, les Philippines sont un pays conservateur au sein duquel il peut être difficile de bien vivre son homosexualité, d’autant plus lorsqu’on vieillit. Préjugés, discriminations, protections juridiques et sociales faibles, il faut parfois faire face à de nombreux obstacles pouvant être intensifiés lorsque les seniors se retrouvent isolés ou rejetés par leurs proches en raison de leur sexualité. C’est dans ce contexte qu’interviennent Les Golden Gays, un organisme de bienfaisance qui soutient les personnes âgées homosexuelles.

Histoire et principe des Golden Gays

L’histoire de cet organisme commence en 1975 lorsque le journaliste Justo C. Justo, véritable icône de la communauté homosexuelle engagé dans la lutte contre le SIDA et pour les droits de la communauté LGBTQI+, ouvre un foyer destiné à venir en aide aux Golden Gays, des hommes âgés homosexuels pauvres où à la rue. Si malheureusement ce foyer a fermé après sa mort en 2012 en laissant derrière lui près d’une cinquantaine d’hommes sans moyens et parfois contraints de vivre dans la rue, l’esprit des Golden Gays perdure encore aujourd’hui.

Les Golden Gays est dorénavant une association de bienfaisance qui a pour but de venir en aide aux seniors homosexuels grâce à plusieurs actions telles qu’une aide au logement, des programmes de sensibilisation au VIH ou à la santé ou encore des formations pour aider ces hommes à retrouver du travail.

Maquillés, vêtus de tenues de soirées, de faux seins, de perruques, et de bijoux et tout en faisant abstraction des critiques dont ils font l’objet, les seniors font le show pour collecter des fonds qui serviront à mettre en place les différentes actions de l’organisme. Qu’importe la taille du public, l’objectif de ces « lolas » est de donner un grand spectacle pour satisfaire la foule et recueillir des fonds. L’association fonctionne aussi en partie grâce à des dons d’argent ou de nourriture et grâce aux recettes des programmes de sensibilisation.

Alors qu’aucune pension n’est versée aux personnes âgées aux Philippines, ils sont près d’1,3 million à vivre dans la pauvreté. En continuant de donner des représentations, les Golden Gays espèrent reconstruire un nouveau foyer qui leur permettra de venir en aide au plus grand nombre d’entre eux.

Un sentiment d’appartenance

Il est difficile de faire face à la stigmatisation et à la solitude d’être une personne âgée, pauvre et gaie. Mais quand nous sommes tous ensemble, nous pouvons nous soutenir mutuellement. Déclare Al Enriquez, l’un des membres âgé de 83 ans.

Bien que le foyer Golden Gays ait été fermé, les 48 membres restants ont souhaité continuer leur activité. Non seulement car cela leur permet de vivre, même si certains cumulent cette activité avec un autre job, mais aussi car ces drag shows leurs permettent de se sentir libres et de s’assumer tels qu’ils sont. Grâce à l’association, ils peuvent trouver du réconfort auprès d’une communauté. Faute d’être soutenus par la société ou par leur famille dans leur vieillesse et leur homosexualité, les Golden Gays s’entraident mutuellement. Ils ne sont plus seuls, plus isolés et ont développé un véritable sentiment d’appartenance à ce groupe qu’ils souhaitent voir s’agrandir.

Plus de témoignages sur WePresent


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut