« Les retraités sont connectés et optimistes ! »: une enquête qui brise les idées reçues, par La France Mutualiste et BVA

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

« Les plus de 60 ans sont inactifs, ronchons, casaniers », autant de préjugés qui que la France Mutualiste et BVA se sont appliqués à casser en interrogeant les Français sur leur manière d’appréhender cette étape clé de leur vie qu’est la retraite. Cette enquête est menée de façon originale puisqu’elle propose de croiser le regard des actifs sur la retraite avec celui des retraités.

Le résultat de cette enquête est assez édifiant et pourrait même en étonner plus d’un ! Les retraités sont bien loin de passer leurs journées à tricoter ou à attendre la visite de leurs proches devant la télé. En effet, ils se sentent majoritairement heureux, libres, connectés et dynamiques ! En bref, au moment où la France Mutualiste propose son Plan d’Épargne Retraite, cette étude démystifie les idées reçues !

La retraite n’est pas synonyme de vieillesse !

Si l’âge médian de la population française est de 42 ans, les 18-30 ans estiment que l’on entre dans la vieillesse dès 59 ans. Mais pour les soixantenaires, la retraite n’est pas un synonyme de vieillesse. En effet, pour une majorité d’entre eux, cette nouvelle étape de vie leur accorderait plus de liberté et de temps libres pour se consacrer à de nouvelles et nombreuses activités.

Même si la famille est un facteur important pour tous, il ne le devient pas plus avec l’âge. En effet, 19% des répondants l’évoquent spontanément. 9 retraités sur 10 se sentent entourés et dynamiques. Cependant, il est aussi notable que plus l’on prend de l’âge plus un sentiment de solitude, d’ennui et de dépendance s’installe.

Consulter l’infographie complète

Exit tricot et mots croisés, les séniors sont actifs et connectés

Les images des seniors qui tricotent tous les jours, lisent le journal, font des mots croisés sont assez éloignés de la réalité. 1 personne sur 2 de 60 ans et plus, s’épanouit en réalité dans des activités domestiques et manuelles comme bricoler, jardiner et cuisiner. Les moins de 60 ans pensent aussi que les aînés sont plus investis dans la vie locale et associative, mais ce n’est pas le reflet de la réalité.

Autre idée reçue : l’illectronisme massif des seniors. En effet, dans une société de plus en plus numérique, 82% d’entre eux s’estiment à l’aise avec les outils numériques et s’en servent pour naviguer sur Internet ou échanger sur les réseaux sociaux.

Des séniors bien dans leur retraite, mais plus pessimistes pour l’avenir

Lorsqu’on leur demande quelle période de leur vie ils aimeraient revivre, les retraités sont loin d’être unanimes. Si 23 % opteraient pour la trentaine, ils sont néanmoins 21 % à être satisfaits de leur âge et sans nostalgie vis-à-vis de leur vie d’avant. Ils estiment ainsi majoritairement qu’ils vivent mieux que les retraités d’il y a 30 ans.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page