Michèle Delaunay dépose un amendement pour instituer un volontariat civique senior

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La députée de Gironde et ancienne ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie Michèle Delaunay à fait savoir ce matin qu’elle avait déposé un amendement cosigné par 50 députés instituant le volontariat civique senior au texte « Égalité&Citoyenneté ».

Un amendement pour valoriser et encourager le bénévolat des seniors

michele_delaunay_ministreLe dispositif de « volontariat civique senior » s’inscrit dans le sillage de l’article 10 du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement qui avait été adopté par l’Assemblée Nationale en date u 17 septembre 2014 mais rejeté par le Sénat.

Intergénérationnel - solidaritéLes personnes âgées sont adeptes du bénévolat et font vivre le tissu associatif français. Selon l’INSEE le taux d’adhésion à des associations des 60-74 ans est le plus élevé eu égard aux catégories d’âge en culminant à 36,9% en 2008. Le taux d’engagement bénévole s’élevait à 48% pour les retraités et pré-retraités en 2013.

Ces chiffres montrent l’engagement de cette catégorie d’âge qui, libérée de ses obligations professionnelles, peut s’investir dans des causes d’intérêt général.

volontariat civique senior

« Le volontariat civique senior a pour objet de renforcer le lien social et intergénérationnel en permettant aux personnes volontaires âgées de soixante ans ou plus et retraitées de s’engager au service de la communauté nationale par la réalisation d’une mission d’intérêt général auprès d’une personne morale à but non lucratif en France ou à l’étranger.

Les missions confiées concourent à la transmission des compétences et des savoirs tant professionnels que personnels dans des domaines d’intervention reconnus. » , précise le texte.

 


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Michèle Delaunay dépose un amendement pour instituer un volontariat civique senior”

  1. Franchement une bonne chose de développer tout ce qui est volontariat à notre époque même si d’un autre coté je regrette que les politiques n’aient que cette option.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page