Michèle DELAUNAY lance l’Observatoire de l’âge à Dijon

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Michèle DELAUNAY, ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie, a lancé officiellement, l’Observatoire de l’âge de Dijon, ce jeudi 13 septembre 2012, lors d’un déplacement à Dijon.


L’Observatoire de l’âge est une structure mise en place à l’initiative de la ville de Dijon. Il regroupe âgés, élus, chercheurs, universitaires, professionnels du médico-social, associations et syndicats.

Première initiative de ce genre en France, cette structure a pour vocation d’être un lieu de partage d’information et de réflexion sur l’adaptation des politiques locales aux problématiques et préoccupations des âgés.

Des « audits urbains » sont réalisés par l’Observatoire de l’âge, ce qui permet de relever les points forts et les points faibles de la ville, dans les huit thématiques-clés proposées par l’OMS : le logement, les espaces extérieurs et bâtiments, les transports, le respect et l’inclusion sociale, la participation sociale, la participation citoyenne et l’emploi, la communication et l’information et le soutien communautaire et les services de santé.

Depuis 2010, Dijon est labellisée « Villes-amies des aînés », par l’Organisation mondiale de santé (OMS).

Michèle DELAUNAY, a tenu à encourager l’initiative et le travail de François REBSAMEN, sénateur-maire de Dijon, et de tous les acteurs impliqués dans cette démarche à destinations des âgés, et pour le bien de la cité. Elle souhaite que cet exemple puisse inspirer d’autres collectivités locales en France.

La ministre a souligné que « cette initiative illustre la politique qu’elle mène au sein du ministère délégué en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie, dont les priorités sont, notamment, la prévention et l’adaptation de la société à l’avancée en âge de la population ».

Source : Communiqué du ministère


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “Michèle DELAUNAY lance l’Observatoire de l’âge à Dijon”

  1. Effectivement c’est une grande première pour la France et on apprécie le geste. On espère tout simplement que ça apportera des avantages palpables dans la vie des personnes âgées pas seulement dans le long terme, mais également à court terme.

  2. Et voila encore un observatoire de la dépendance qui se met en place comme si lon ne connaissait pas la problématique …soulevé en 1963 par le rapport Laroquer.

    Une fois deplus nos édils , plus soucieux de leur poste et cumul de mandat n ‘abordent pas ou peu ce sujet !!!!

    Une Ministre qui nous fait croire…… mais dans les faits rien ……Pire elle ne repond pas aux écrits des citoyens qui soulevent ou lui écrivent sur le sujet !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page