« Nous sommes la première ville du Val d’Oise à mettre en place Acceo »

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La ville d’Ermont, située dans le Val d’Oise, est la première ville du département à faire appel à Acceo pour rendre les services municipaux et autres services de la ville accessibles à tous.

Hugues Portelli, maire d’Ermont

Interview d’Hugues Portelli, maire d’Ermont, Par Acceo

Votre ville permet désormais aux personnes malentendantes ou sourdes d’échanger avec leur mairie que ce soit par téléphone ou directement sur place. Qu’est-ce qui a motivé votre démarche ?

Notre démarche a été motivée par la réalité des chiffres. Selon une enquête ministérielle (Le handicap auditif en France + enquête handicap santé 2008-2009, volet ménages et institutions INSEE), la France compte près de 6 millions de personnes en situation de handicap auditif, soit 10% de la population.

Acceo services

Un chiffre en constante augmentation en raison du vieillissement de la population (une personne sur deux au-delà de 60 ans présente une baisse de l’audition).

En ce qui concerne Ermont, l’analyse des besoins sociaux effectuée par la société COMPAS en 2014, fait apparaître un vieillissement de la population de notre ville : le nombre d’habitants de plus de 60 ans soit 19,6 % de la population devrait passer à 26,2% en 2020 avec notamment une concentration de cette évolution sur la population âgée de 85 ans et plus (augmentation de 118 %). Nous avons décidé donc de prendre en compte cette réalité et sommes de ce fait la 1ère ville du Val d’Oise à avoir mis en place Acceo.

Qu’en attendez-vous et quel public visez-vous ?

Nous avons plusieurs objectifs qui sont :

  • Logo Ville d'Ermontd’offrir une liberté d’accès aux services municipaux (état-civil, CCAS, action éducative, ….) et à nos établissements recevant du public (centres socio-culturels, médiathèques, maisons de santé, police municipale, service jeunesse et sports, Théâtre Pierre-Fresnay ….).
  • de communiquer avec aisance auprès de nos administrés.
  • de sensibiliser l’ensemble des citoyens et agents municipaux au handicap.
  • de favoriser la transversalité entre services.

Il a été décidé de mettre en place ce projet afin de répondre aux besoins :

  • des personnes sourdes et malentendantes qui en se rendant à l’accueil des services municipaux rencontraient des difficultés à se faire comprendre.
  • des agents n’ayant pas les moyens nécessaires de rendre un service d’accueil de qualité.
  • de nos salariés porteurs d’un handicap auditif.

Le service handicap du Centre communal d’action sociale pilote le Conseil ville handicap et l’a réuni le 12 mai dernier afin de présenter le bilan 2014 et définir les axes de travail pour 2015. Permettre aux personnes porteuses d’un handicap auditif d’accéder aux informations utiles sur leurs droits ou sur la vie de la commune par la mise en place d’un nouveau dispositif d’accessibilité ACCEO s’est ainsi avéré l’une des priorités.

Comment avez-vous procédé pour déployer cet accueil Acceo ?

Acceo_telephone

Nous avons organisé plusieurs réunions préparatoires en interne, avec les services handicap, informatique et communication pour mettre le projet en place. Nous l’avons ensuite présenté à tous les chefs de service de la collectivité, ainsi qu’au Conseil Ville- Handicap. Nous avons bénéficié de l’accompagnement d’Acceo tout au long du projet, ce qui a facilité son déploiement. Enfin, au mois de septembre quelques jours avant le lancement, quarante agents d’accueil ont reçu une formation pour répondre aux premiers appels et visites.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page