Pour rompre l’isolement des personnes âgées Mamie Lucette propose des accompagnements sur-mesure

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : MAINTIEN A DOMICILE

Partager cet article

C’est un fait réel, les seniors sont de plus en plus seuls. Les Petits Frères des Pauvres recense, dans une étude, 530 000 personnes de plus de 60 ans seraient en situation de « mort sociale ». Mamie Lucette propose donc une réponse simple et bienveillante pour répondre à ce problème : un service de Dame ou Monsieur de Compagnie.

Mamie Lucette propose un concept afin de mettre en relation des personnes âgées isolées avec de jeunes seniors de confiance. Ainsi, les seniors sont accompagnés dans leur quotidien et bénéficient de compagnie.

Pour rompre l’isolement, un accompagnement personnalisé

Chaque seniors est différent avec des goûts et des besoins propres à chacun. C’est pourquoi Mamie Lucette propose un accompagnement personnalisé. Cet accompagnement peut se définir par une conversation, une balade, du shopping, un accompagnement aux rendez-vous médicaux, une sortie culturelle, un coup de main administratif ou technologique etc.

Le choix du bon accompagnant fait toute la différence

Dans un premier temps, il est important d’identifier le type de d’accompagnement souhaité ainsi que le profil le plus approprié concernant l’intervenant : ses goûts, son passé professionnel etc.

Mamie Lucette trouve alors l’intervenant pour un meilleur accompagnant avec les mêmes goûts que le senior. Ainsi Mamie Lucette favorise la complicité et le lien.

Les deux personnes se rencontrent pour ensuite décider si l’un et l’autre ont envie de se revoir. Des rendez-vous sont régulièrement planifiés pour créer une relation privilégiée avec les seniors. Les accompagnants apportent une compagnie bienveillante libérant ainsi la parole et l’interactivité.

Un service renforçant les liens intra-générationnels

Les intervenants sélectionnés sont des jeunes seniors retraités, indemnisés pour leur engagement. La société se démarque ainsi des associations ou encore des services qui emploient des étudiants.

Alain Deslorieux, le fondateur de Mamie Lucette

Le problème des étudiants c’est qu’ils partent en fin d’année scolaire, ce qui provoque une rupture dans la relation avec le senior.

Alain Deslorieux, le fondateur de Mamie Lucette

C’est pourquoi Mamie Lucette privilégie le lien intra-générationnel avec des accompagnements dédiés sur de longues durées.

Un service à impact social

Mamie Lucette est une entreprise répondant à plusieurs enjeux sociétaux. Dans un premier temps, elle contribue au maintien à domicile en aidant les grands seniors à vieillir chez eux. Elle soulage leurs familles, souvent éloignées mais inquiètes de la solitude de leurs ainés, et leurs aidants, qui peuvent profiter de précieux moments de répit.

Le service d’accompagnement s’avère également intéressant pour les jeunes retraités. En effet, ces derniers trouvent un nouvel élan, une nouvelle responsabilité, et un complément de retraite.

Mamie Lucette est ainsi bâti sur un modèle vertueux qui pourra, à terme, se décliner dans toutes les grandes villes.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut