Quand le lien intergénérationnel devient le service à la personne 3.0 !

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERGENERATIONNEL

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Nous faisons face aujourd’hui aux enjeux d’une population vieillissante. Afin de répondre à ce phénomène, de nombreuses solutions innovantes émergent sur le marché des services à la personne. Les start-ups, mais aussi les associations redoublent de créativité pour répondre aux différents besoins des seniors en France, notamment celui du maintien à domicile pour les personnes dépendantes ou en perte d’autonomie.

Si de nombreuses solutions existent déjà face à cette problématique, aujourd’hui c’est le lien intergénérationnel qui est sur le devant de la scène. L’objectif est d’apporter du bien-être aux aînés directement à leur domicile grâce à la rencontre avec la nouvelle génération.

Les jeunes se mobilisent pour les « vieux », et ça marche !

Les Amis d’Hubert et Ernesti, deux start-ups implantées en Ile-de-France, se sont inscrites dans cette dynamique de services à la personne 3.0. Leur missions : favoriser le maintien à domicile des seniors à travers le lien intergénérationnel. Elles viennent compléter le panel de solutions innovantes dans la Silver économie à travers la mise en relation des seniors et des jeunes générations.

A propos des Amis d’Hubert

La start-up Les Amis d’Hubert œuvre à apporter aux seniors qui ne peuvent plus, ou peu sortir de chez eux, des moments de divertissement, artistiques ou culturels à domicile ou en extérieur. La mise en relation se fait avec un intervenant qui partage les mêmes centres d’intérêt, afin d’instaurer un lien qui perdure, mais aussi de proposer aux seniors une compagnie qui leur procurera des moments de bien-être.

La Fondatrice et Présidente de la start-up, Adèle Debost, témoigne : « On n’apporte pas de solution au problème de la solitude en une fois. Les rencontres doivent être fréquentes et s’inscrire dans le temps. Il faut que bénéficiaires et intervenants aient plaisir à se revoir. »

Je suis absolument ravie des intervenants qui viennent voir mon père, et lui aussi. Comme ils sont jeunes, il voit le monde à travers des yeux jeunes.”

Chantal, 66 ans, à propos de son père qui joue à la belote chaque samedi avec des intervenants des Amis d’Hubert

A propos d’Ernesti

La start-up Ernesti répond aux besoins de présence la nuit, écueil du maintien à domicile d’aujourd’hui. Ernesti propose donc aux aidants familiaux s’occupant d’un proche en perte d’autonomie d’être mis en relation avec des étudiants en santé. Arrivant à 20h et repartant à 8h le lendemain, ces étudiants partagent une soirée riche d’échanges intergénérationnels et assurent aussi cette présence humaine indispensable tout au long de la nuit.

Quentin, le Président et cofondateur, déclare : « Notre meilleure récompense, c’est lorsqu’une de nos Chouettes – nos étudiants en santé – nous rapporte qu’il y a de moins en moins de levers la nuit : c’est la preuve que les angoisses diminuent peu à peu. ».

« Quand la petite est là, ça me permet de savoir que si je tombe ou si j’ai mal à l’estomac la nuit, ou un problème… Je sais qu’elle est là».

Yolande, 86 ans, bénéficiaire du dispositif Ernesti

Les maîtres-mots : confiance et solidarité

intergenerationnel-jeune-aînée-exposition

Les intervenants des Amis d’Hubert et d’Ernesti sont en majorité des étudiants ou jeunes actifs qui reçoivent une rémunération en échange du service rendu. Ce système de jobbing permet aux intervenants des deux organisations un complément de revenu pour arrondir les fins de mois. La solidarité intergénérationnelle marche ainsi dans les deux sens. La confiance est la pierre angulaire de la réussite de ces modèles collaboratifs.

Pour ce faire, les deux start-ups demandent à leurs intervenants plusieurs informations avant de valider leur profil : vérification de la pièce d’identité, extrait du casier judiciaire vierge, entretien. Leur action est menée de façon légale : les intervenants des Amis d’Hubert possèdent le statut micro-entrepreneur et les intervenants d’Ernesti sont payés via le CESU.

En revenant aux fondamentaux des liens entre générations, ces start-ups proposent un service à la personne 3.0, synonyme de confiance, sécurité et bien-être. Le lien intergénérationnel représente une solution durable face aux enjeux de la population vieillissante.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page