Retraite.com : un nom de domaine qui vaut 85 000 euros

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

En Mai 2013, le nom de domaine Retraite.com a été racheté au prix de 85 000 euros par la société Kovitz Interactive, qui édite de nombreux sites de comparaison d’assurance et de loisirs. Il s’agit tout simplement du prix record de l’année 2013 pour la vente d’un nom de domaine !

Un rachat coûteux pour lancer un « site de référence »

Grâce à ce rachat de nom de domaine au prix de 85 000 euro, Kovitz interactive souhaite faire de retraite.com « le site référent dédié à l univers des retraites d’ici 2015« .

Retraite.com est en phase beta depuis le début du mois de novembre, et on annonce qu’il sera opérationnel prochainement. Ce site proposera plusieurs services aux actifs et aux retraités tels que :

retraite.com silver économie

  • Le calcul de la retraite,
  • les solutions de retraite complémentaires,
  • des loisirs pour les seniors retraités, avec des réductions,
  • un annuaire des maisons de retraite.

L’effet Silver économie?

Suite au lancement de la Silver économie en avril dernier, la filière a été mentionnée comme l’une des 7 ambitions fortes pour une France innovante en 2030 dans le rapport d’Anne Lauvergeon.

La Silver Economie, qui s’est créée pour répondre aux enjeux économiques et sociaux du vieillissement, prend légitimement de l’importance. Le rapport de la commission Anne Lauvergeon annonce d’ailleurs la Silver économie comme un secteur d’avenir incontournable.

Les marchés ouverts par cette nouvelle filière pourront augmenter la croissance du pays, créer des emplois, et attirer les investisseurs. Preuve s’il en faut, le rachat du nom de domaine Retraite.com à un tel prix montre qu’actuellement, la Silver économie est bien perçue comme une filière en or.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Retraite.com : un nom de domaine qui vaut 85 000 euros”

  1. Ahahah 85000 euros pour un site sans lien, sans page rank et positionné sur google sur aucune expression concurrentielle. Il va falloir travailler dure pour le rentabiliser!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut