Rhenovia présente RHEpatch, un timbre transdermique électronique qui permet de contrôler l’administration de médicaments

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La société Rhenovia Pharma, spécialisée dans la biosimulation appliquée à la recherche de nouveaux médicaments pour le traitement de maladies neurodégénératives, neurologiques et psychiatriques, vient de déposer deux brevets pour son produit innovant baptisé « RHEpatch », un timbre transdermique conçu pour faciliter l’administration de médicaments aux personnes atteintes de maladies chroniques.

Logo Rhenovia Pharma

Fonctionnement du timbre RHEpatch

Initialement destiné aux personnes touchées par une maladie du système nerveux nécessitant une polythérapie, comme les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson, RHEpatch est un timbre transdermique permettant une administration contrôlée des médicaments. Une à sept molécules différentes peuvent ainsi être administrées en quantités adaptées aux besoins du patient, grâce à un système d’électronique embarquée programmé par le médecin traitant. La prise de médicaments étant automatisée, les risques d’oublis ou d’administration répétée sont considérablement réduits. Pour les patients à mobilité réduite, la prise de médicaments sera également simplifiée.

Technologie RHEpatch

Les avantages de la technologie RHEpatch

Bien qu’il existe déjà sur le marché des timbres transdermiques permettant la libération automatique de médicaments, RHEpatch présente non seulement l’avantage de délivrer plusieurs molécules au moyen d’un seul et même patch, mais permet également de connaître la quantité de produit administrée et celle restant dans le timbre.

« Faire arriver plusieurs médicaments au bon endroit, au bon moment et à la bonne dose est une véritable gageure », explique Michel FAUPEL, Vice-Président de Rhenovia et concepteur de RHEpatch. « A l’heure actuelle, personne n’y est encore parvenu de façon satisfaisante. Cette approche est pourtant incontournable pour aboutir à des traitements efficaces à long terme pour les maladies chroniques. En associant des multithérapies issues des simulateurs de Rhenovia et leur administration contrôlée grâce à ce timbre « intelligent », Rhenovia est convaincue de pouvoir relever le défi. »

Cette technologie innovante a permis à Rhenovia d’être classé finaliste lors du Prix 2012 de la Fondation Altran, dont le thème était cette année l’innovation technologique et les maladies chroniques. L’impact de RHEpatch sur le mode d’administration des médicaments pourrait être déterminant dans les années à venir, en favorisant notamment l’autonomie des patients. Serge BISCHOFF, PDG de Rhenovia, en est convaincu : « Il offrira aux médecins et aux aidants une meilleure gestion des traitements et une plus grande sécurité, et pour les patients, une amélioration significative de leur qualité de vie. »

Serge Bischoff Rhenovia
Serge BISCHOFF, PDG de Rhenovia Pharma

Conçu en partenariat avec Portmann Instruments AG, fournisseur d’appareils, accessoires et instruments destinés aux laboratoires, RHEpatch est actuellement un prototype de pré-industrialisation qui n’attend plus que de nouveaux partenaires pharmaceutiques, industriels et financiers pour être enfin commercialisé.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page