[Save the date: 2 octobre 2020] Colloque Covid-19 : une mise en demeure pour repenser le domicile

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : MAINTIEN A DOMICILE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Selon l’étude Sociovision-IFOP de novembre 2019, réalisée à la demande de la FESP, Saint Gobain et Malakoff Humanis : 85% des 50 ans et plus envisageaient de vieillir dans leur logement, les 15% ne le souhaitant pas, estimant les travaux d’adaptation de leur logement trop coûteux. Afin d’échanger autour de ces problématiques, un colloque aura lieu le vendredi 2 octobre 2020 de 9h30 à 12h30 chez Business France. L’évènement est hybride (présentiel & digital), il suffit de s’inscrire.

Deux ans après la première étude, après plus de deux mois de confinement, le covid-19 oblige à repenser le domicile sans plus attendre. Remettant en question un certain nombre de certitudes, cette crise sanitaire sans précédent est une remise en question sur la façon collective d’appréhender le domicile et les formes qu’il pourrait prendre dans le futur, de manière à ce qu’il soit davantage écoresponsable, adapté aux fragilités des occupants, plus ergonomique pour les intervenants, en un mot adapté et pensé pour tous.

Ce colloque sera inauguré par Marie-Anne Montchamp, présidente de la CNSA, et animé par :

  • Serge Guerin, Sociologue, spécialiste des questions liées au vieillissement, cofondateur des Etats Généraux de la Seniorisation, professeur à l’INSEEC Paris
  • Christian Pessey, Fondateur Reno Info Maison, journaliste radio RMC

Avec la participation de :

  • Astrid Nielsen – Chargée d’affaires export Silver Economy – Business France Danemark
  • Jaska Kammerer – Chargé de développement Silver Economy – Business France Finlande
  • Pierre Mengarduque – Chargé d’affaires export Silver Economy – Business France Pays-Bas
Réunion - Atelier - rencontre - Une

Table ronde : Pour un habitat inclusif « multi-confort » au service des usagers et des professionnels

Domicile des uns, lieu de travail pour les autres, usagers et professionnels doivent cohabiter dans un habitat ou chacun doit trouver ses marques.

Leur rôle respectif doit être clairement identifié, dans leur égale dimension humaine. Tous deux doivent pouvoir s’approprier les usages et des moyens techniques, qui doivent répondre aux besoins exprimés et assurer le confort de tous. Le domicile doit continument évoluer, en étant modulable, accessible et sécurisé, et offrir des conditions de confort permettant de bénéficier d’une température agréable en toutes saisons, d’un air intérieur de qualité d’un confort acoustique, visuel (…) pour s’adapter à ceux qui y vivent et/ou qui y interviennent.

  • Jean -Philippe Arnoux, directeur Silver economie , Saint Gobain
  • Didier Château, Président, Domus Prévention et GDS
  • Jean-Michel Royo, directeur général, Action logement Services
  • Marjolaine Meynier-Millefert, députée l’Isère, membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire
  • Jean-Pascal Chirat, président du Club de l’Amélioration de l’habitat

+ Key Speakers :   Présentation du Rapport Piveteau – Wolfrom sur l’habitat inclusif par ses auteurs

Table ronde : Inclusion numérique, lien social et politiques publiques

L’isolement social des âgés est un facteur de perte progressive d’autonomie. La solitude, sauf lorsqu’elle librement choisie,est par ailleurs un catalyseur de toutes les autres formes d’exclusion.

Le fait de vivre dans un habitat inclusif constitue une réponse bienvenue pour sortir du dilemme vécu par les personnes, lorsque «la vie chez soi comme avant » n’est plus possible, et que la vie collective en établissement n’est ni souhaitée, ni nécessaire.

Un certain nombre de freins font cependant obstacle au développement de cette forme d’habitat, dont les difficultés d’accès des usagers les plus fragiles au «numérique». Ils doivent pouvoir être levés, de manière à faire de l’accès à internet un droit effectif, permettant une transition numérique citoyenne et inclusive contribuant à maintenir le lien social, à délivrer des soins et, plus largement à accompagner la mise en œuvre des politiques publiques.

  • Florence Delettre, directrice générale, Promotelec
  • Brice Alzon, président, COVIVA
  • Fabrice Broutin, directeur segment santé France, Schneider
  • David Gruson, directeur Programme Sante Jouve / Fondateur ETHIK-IA
  • Christiane Flouquet, directrice de l’action sociale, CNAV

+ Key Speaker :  Véronique Levieux, Adjointe à la maire de Paris en charge des seniors et des solidarités entre les générations

Table ronde : Le Domicile au cœur de la prévention des risques encourus par les usagers et les intervenants

L’habitat, notamment lorsqu’il est mal adapté, peut s’avérer à risque pour ses occupants : chutes, accidents domestiques, divers traumatismes pouvant entrainer des séquelles plus ou moins invalidantes, voire même le décès.

Il peut l’être également pour les professionnels intervenant à domicile, dont le taux d’accident du travail s’avérait être, en 2016, trois fois supérieur à la moyenne nationale avec 96,4 accidents de travail pour 1000 salariés, soit une hausse de2 % par rapport à l’année précédente.

Des outils de prévention doivent donc être spécialement développés, afin de sensibiliser les salariés, les employeurs et les professionnels du secteur des services à la personne à la prévention des risques professionnels à domicile, notamment au travers de la formation, initiale et continue.

  • Didier Salon, architecte, spécialisé dans l’habitat des personnes âgées
  • Emmanuel Dupuy, conseiller municipal, La Faute-sur-Mer
  • Cédric Arcos, Directeur général adjoint, Région Ile de France. En charge des politiques sportives, de santé, de solidarité et d’innovation
  • Christophe Le Paih, en charge de l’action sociale retraite du Groupe Malakoff Humanis
  • Jérôme Pigniez, président, ONMEDIO SilverEco.org

+ Key Speaker :  Marie Auffret, rédactrice en chef Notre Temps : Présentation de l’étude Ipsos sur les attentes des seniors en termes d’habitat

Aidant - couple - santé à domicile

Le jour d’après…

ils concluront le colloque « mise en demeure pour repenser le domicile » :

  • Luc Broussy, président de la filière silver économie
  • Antoine Grézaud, directeur général de la FESP
  • Serge Guerin, cofondateur des Etats Généraux de la Séniorisation

> Suivre ce lien pour participer à ce colloque


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page