SCUTUM lance Vidéo Care, une combinaison inédite entre télésurveillance et vidéosurveillance pour faciliter le maintien à domicile des seniors

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TÉLÉASSISTANCE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

SCUTUM propose une nouvelle offre associant son service de téléassistance (mise en contact d’un particulier avec un téléopérateur) à des caméras de vidéosurveillance. Cette nouveauté permet à l’entreprise française de mieux protéger les personnes âgées à leur domicile grâce à des systèmes d’alerte plus fiables rendus possibles grâce à ses caméras intelligentes. Le lancement de ce service intervient dans un contexte de pénurie d’aides à domicile et alors que 85 % des Français souhaitent rester chez eux en vieillissant selon l’IFOP.

Une offre au service du maintien à domicile et qui fiabilise les alertes émises

Vidéo Care combine la téléassistance (déclenchement d’une alerte et mise en relation de l’utilisateur avec un opérateur) avec des caméras de vidéosurveillance. Concrètement, les images captées permettent à l’opérateur de téléassistance de visualiser rapidement la situation au domicile d’un utilisateur ayant donné l’alerte. Il peut ainsi agir en conséquence : appeler les secours, les aidants ou déclarer une fausse alerte, d’après le principe de la “levée de doute”.

Cette offre se destine aux 85 % des personnes âgées vivant en France et souhaitant rester à leur domicile, ainsi qu’à leurs proches et/ou aidants. Ce nouveau service vise à rassurer et garantir l’autonomie des seniors et des personnes fragiles, tout en préservant leur vie privée. Un mode “intimité“ leur permet en effet de stopper l’enregistrement des caméras quand ils le souhaitent. Du côté de l’opérateur de téléassistance, l’accès aux vidéos n’est possible qu’au moment où une alerte est déclenchée par l’utilisateur, dans le seul but de lever un doute et d’alerter les secours.

L’objectif de Vidéo Care et de la combinaison entre téléassistance et caméra est, grâce à la “levée de doutes”, de fiabiliser les alertes, afin de ne pas saturer inutilement les services de secours (pompiers, SAMU, ambulances). Selon des chiffres internes au groupe SCUTUM, seule 1 alerte déclenchée sur 50 nécessite réellement leur intervention.

Une alternative à la pénurie d’aides à domicile dans un contexte de vieillissement de la population française

Vidéo Care renforce donc la possibilité d’un maintien à domicile sécurisé et rassurant, au moment où le secteur manque d’aides à domicile. Le rapport “Grand âge et autonomie”, remis en 2019 par Dominique Libault au Ministère de la Santé, estimait que 77 % des établissements de service d’aide et d’accompagnement à domicile rencontraient des difficultés de recrutement.

Une pénurie de main-d’œuvre qui intervient alors que le vieillissement de la population française s’accélère et que la génération des baby-boomers aura 85 ans en 2030. Le nombre des 75-84 ans devrait également enregistrer une croissance inédite entre 2020 et 2030, passant de 4,1 millions à 6,1 millions (+ 49 % selon les chiffres du Gouvernement). Seule la technologie peut permettre aux seniors de rester autonomes et de vieillir à domicile comme la grande majorité d’entre eux le souhaite (85% d’après une étude de l’IFOP datant de 2019).


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *