Silver Valley : Optimistes malgré la crise, les entrepreneurs s’organisent

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La crise sanitaire a enclenché une très forte accélération de l’activité des start-up de Silver Valley sur le plan solidaire et commercial. Soutenues par des aides publiques, des subventions et des prêts, les start up ont pu tenir le choc du Covid.

La crise sanitaire se prolonge et ces entreprises doivent désormais avoir la capacité à poursuivre leur développement pour répondre à l’engouement des seniors pour le numérique. Afin de soutenir au mieux les entrepreneurs dans cette rentrée difficile et pleine d’incertitudes, Silver Valley a impulsé deux démarches:

  • Un baromètre pour recenser l’état d’esprit et les attentes de ses entrepreneurs
  • Le Scale up Lab pour accompagner leur changement d’échelle

Malgré de fortes incertitudes, les entrepreneurs de Silver Valley gardent le moral

L’étude on line menée cet été auprès d’un échantillon d’acteurs de la filière et des adhérents a montré que :

  • 98% des répondants poursuivent leur activité mais 53% se sentent vulnérables ;
  • 95% des entrepreneurs restent optimistes mais 61% d’entre eux estiment que leur résistance financière pourrait être mise à l’épreuve dans un délai maximal de 9 mois ;
  • 56% des répondants ont eu recours aux aides publiques et 50% disent avoir été bien informés de leur existence.

Assurer la relance, c’est surtout soutenir la montée en puissance des projets

Outre la chute d’activité qui affecte 21% des répondants, le besoin de revoir la stratégie de l’entreprise et son organisation interne ainsi que le manque de visibilité viennent dans le top 3 des difficultés recensées. En conséquence, les entrepreneurs manifestent un besoin très fort en termes de networking (27%) et d’accès à l’information sur les aides financières (25%). 18% d’entre eux souhaitent tester la fiabilité de leur projet au travers d’un outil de dérisquage.

Projet_idée

Des outils d’analyse performants pour les projets d’innovation

Fondés sur les principes de la méthodologie Radical Innovation Design© développée par l’école Centrale Supélec, les outils d’analyse de la robustesse des projets d’innovation comprennent 28 critères répartis en 5 items :

  • Réponse de la solution à un problème défini
  • Environnement Global
  • Robustesse de la structure
  • Capacité de mise à l’échelle
  • Gestion des risques

Soumis à des stress tests qui permettent de vérifier la capacité des solutions d’innovation à gérer leur développement (par exemple : supporter une commande importante, un déploiement à l’international, un marché public d’envergure…), la start-up devra également prouver au travers d’une batterie d’analyses les capacités de son dirigeant à piloter la structure, la pertinence et l’autonomie de son business model.

Le scale up lab s’adresse aux entreprises ayant déjà atteint un certain degré de développement les obligeant à changer d’échelle. La démarche qui s’étale sur 12 semaines permet de savoir si la scalabilité/fiabilité de l’entreprise et faible, perfectible, forte, ou excellente.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page